Archive for mars, 2013

Comment accéder à votre intuition en abandonnant vos peurs ? Partie #1

2

Développer votre intuition. Accédez à votre confiance en vous.

Comment accéder à votre intuition en abandonnant vos peurs ? Partie #1

 

Votre peur est le miroir de votre intuition

J’ai toujours entendu dire que derrière la plus grande peur se cache le plus grand désir. En intuition, cela est particulièrement vrai !

Aussi, si vous éprouvez quelques réticences à abandonner ce que vous faites automatiquement, il va falloir que vous y remédiez rapidement. En effet, je parle de ce que vous faites sans réfléchir et d’une manière instinctive.

Alors, si votre peur prend le dessus à chaque fois que vous voulez vous mettre en mode intuitif, essayez cette méthode simple et rapide.

Il vous faut d’abord tenter de savoir où se situe votre peur et ce qui se cache derrière celle-ci. Croire à son intuition, c’est d’abord travailler sur ses peurs.

Est-ce que votre peur est un sentiment, une douleur, une couleur ? Où se place t-elle dans votre corps et comment elle chemine vers vous ?

Pour faire plus simple, nous allons appeler cette peur « le contrôle par le mental”.

Vous devez juste essayer de savoir combien de fois dans une journée, vous tentez de contrôler chaque aspect de votre vie et pour cela vous allez vous imaginer tenant entre vos mains une caméra vidéo qui possède une fonction photo pour cacher la peur.

Cette petite caméra qui a donc une fonction photo va vous aider à prendre conscience de votre niveau de contrôle. À chaque fois que vous-vous observerez à reprendre le contrôle, vous prendrez immédiatement une photo (avec ou sans flash) de votre sentiment de peur.

Et là vous reprendrez volontairement votre décision de lâcher-prise sur cette peur.

Vous êtes certains d’avoir déjà entendu ici et là que tout le monde est intuitif à un degré ou à un autre. Simplement, vous êtes souvent dépassés par l’émotion dès qu’il s’agit de voir clair et de vous faire confiance en situation d’inconnu total.

Savez-vous qu’il n’y a que quelques degrés d’écart entre celui qui décide d’être connecté à son intuition sans appréhension et celui qui se connecte à elle, avec le doute en plus.

Vous allez voir facilement les raisons pour lesquelles vous n’avez pas confiance en votre intuition. Car si vous sentez à un moment ou a un autre qu’il vous est difficile d’apaiser votre mental, c’est qu’une cause plus profonde vous en empêche, à savoir votre mental.

Je suis passé par là il y a longtemps déjà et je vais vous expliquer où se situe votre erreur la plus courante et comment faire pour y remédier.

Vous êtes prêts ? Alors commençons.

Testez vos niveaux de contrôle

Êtes-vous capable d’énumérer, dans une journée donnée, le nombre de choses, de sensations et de besoins que vous tentez de contrôler par la volonté, c’est à dire votre peur ?

En général, cela commence dès le matin, au réveil. Déjà,  vous commencez à vouloir planifier cette journée comme vous voudriez qu’elle se déroule. C’est à dire que vous allez presque pour chaque occasion,  imposer aux autres votre besoin de sécurité et de pouvoir. Et cela va se poursuivre pour tout le reste du jour, pour tout ce que vous faites ou pensez. Ce n’est pas un comportement qui vous rendra intuitif. Alors maintenant, je vous demande de faire le test suivant.

Imaginez-vous en train de prendre un peu de recul en vous visualisant assis à une place de cinéma ou devant votre poste de télévision et que vous regardiez le film de votre journée, enregistré avec votre caméra équipée de cette fameuse fonction pour cacher la peur.

Vous devriez être normalement amusé, voire catastrophé de vous voir gesticuler en tous sens et dépenser tant d’énergie pour de si petites choses.

Admettez que c’est tout simplement épuisant, cela pourrait même devenir comique, si vous avez le sens de l’humour bien sûr !

Votre principal obstacle, est que vous êtes attachés à vos habitudes au sens propre comme au sens figuré. Il va falloir changer de comportement et afficher plus souvent votre confiance en votre intuition.

Vous y êtes tellement attaché que vous ne vous en rendez plus compte, à tel point que s’il vous venait l’envie de changer de vision, vous deveniez incapables de réagir positivement à tout nouveau stimulus.

Alors, comment faire ?

Croire à son intuition se fait avec l’expérience et le vécu, mais il faut passer à l’action !

Vous aimez vos habitudes parce qu’elles vous permettent de vous rassurer.

Certaines de ces habitudes travaillent à votre avantage (comme fermer votre robinet d’eau) et d’autres le sont à votre détriment.

Vous développez ces habitudes automatiques, justement pour vous convaincre que si vous-vous référez à la source de votre connaissance, vous pourrez tout maîtriser.

Vous avez aussi développé en même temps une quantité incroyable d’habitudes liées à votre peur de l’inconnu, de ce que vous ne maîtrisez pas.

Simplement, ces habitudes sont reliées à l’élément « peur » et à tout un système de contrôle par niveaux. Avec l’intuition, ce n’est plus le cas.

Vous avez développé de nombreuses habitudes basées sur la peur de ne pas bien faire. Ces habitudes sont ancrées depuis l’enfance via les apprentissages, et ce depuis l’école maternelle. Pour développer votre intuition, vous devez impérativement quitter ces vieux schémas.

Ces habitudes vous mènent à des niveaux de contrôle que vous ne pouvez plus diriger facilement. Et vous pensez à tout ce que vous devez réaliser pour chaque jour. La magie du processus intuitif est simple, ce n’est qu’une question d’action.

Serait-ce par exemple votre travail actuel que vous détestez, par peur de le quitter et de perdre votre acquis financier ?

Des amis que vous suivez malgré tout, de peur qu’ils ne vous aiment plus si vous décidiez de faire ce qui vous paraît important (pour vous), sans eux.

Ressentez-vous qu’une personne essaye de vous piquer votre énergie et cela vous fait peur ?

Pour vous aligner avec votre intuition, vous avez besoin d’abandonner quelques vieilles habitudes pour laisser la place à quelque chose de nouveau. La peur est votre principal parasite.

Pour terminer sur une note positive et vous faire réfléchir encore un peu, j’aimerai vous citer cette phrase.

“ Les choses ne sont pas difficiles à faire, c’est de ne pas les faire qui les rend difficiles” .

Vous avez aimé cet article, réagissez en y ajoutant un commentaire ou en le promotionnant sur ma page Facebook ou Google +, merci.

L'intuition est votre meilleure alliée pour gagner du temps

L’intuition. Ma meilleure astuce pour gagner du temps

0

Ma meilleure astuce pour gagner du temps

 

Bonjour, mon nom est Rafael Arieli. Je suis parapsychologue, conférencier et auteur de guides pratiques sur les thématiques de l’intuition en action. Je vais vous livrer ma méthode-astuce pour gagner énormément de temps.

J’attire votre attention sur le fait que ce n’est pas difficile à comprendre, mais que cela vous demandera au moins un effort de compréhension, sinon d’ouverture d’esprit.

Ceci étant dit, je peux donc commencer.

Les désavantages de la pensée rationnelle

Perte de temps avec des projets mal ficelés, des associations avec des partenaires douteux. Une méconnaissance des besoins réels du marché visé. Une anticipation réduite au jour le jour. Des embûches qui ne sont pas repérées suffisamment à l’avance.

Vous ajoutez le stress et vous créez une bombe à retardement qu’il serait si simple d’éviter autant que faire ce peut.

Je suis certain que vous vous êtes déjà posé ces questions, du type :

  • Est-ce que j’ai pris la bonne décision en investissant dans cette formation ?
  • Est-ce que j’ai des chances d’être repéré avec cette thématique et comment puis-je le mesurer ?
  • Est-ce que untel est digne de confiance et agit-il dans le sens de mes intérêts ?
  • Ai-je recruté la bonne personne et suis-je sûr qu’elle sera parfaitement compétente avec ce que j’attends d’elle ?

Les avantages de l’esprit intuitif

  • Je sais que je peux gagner parce que j’ai une vision assez précise du temps et je suis dans la capacité de connaître à l’avance les jours où je serai en grande forme, des jours où j’aurais intérêt à faire autre chose.
  • Je sais à qui je peux me confier et éventuellement demander de l’aide.
  • J’ai une idée claire et précise de ce que je peux espérer comme résultat
  • Je sais où concentrer mes efforts sur ce qui va donner des résultats rapides et concrets.
  • Je peux savoir à l’avance les grandes lignes de mon avenir et j’ai les moyens d’apporter des corrections avant que les complications n’arrivent, parce que je sais comment déceler ce qui échappe à l’analyse et au raisonnement.

 

Gagner plus en dépensant moins (de temps)

Je rencontre tant de gens ici et là qui recherchent le meilleur système ou la clé magique qui leur permettrai de faire tellement plus en y consacrant le moins de temps possible. C’est un vœux pieu, on en parle de plus en plus dans la blogosphère.

Simplement très peu y parviennent réellement dans les faits.

Pourquoi ? Et bien, c’est plus facile à dire qu’à faire. Dans les processus de raisonnement couramment employés, c’est la pensée rationnelle au détriment du processus intuitif qui sera utilisée en priorité et c’est là que ça se gâte.

Je rencontre également des personnes qui se lancent à corps perdu dans des aventures mal préparées et qui ne savent pas vraiment au bout du compte où elles vont vraiment arriver. Je que j’entends le plus souvent c’est : « Inch’Allah » ou encore « on verra bien ».

Elles ont juste une idée de départ, relativement vague avec une arrivée « florissante et couronnée de succès, où l’argent coule à flot, où tout leur réussit.

Qui n’a jamais désespéré d’avoir engagé un collaborateur ou un associé qui ne donne pas ce que l’on espérait de lui. Pourtant son CV était tout à fait en adéquation avec le poste visé et les entretiens donnaient vraiment satisfaction…

De cette façon, j’ai un moyen très rapide (donc, gain de temps) pour sélectionner les candidats, pour mettre chaque individu à sa vraie place, pour savoir ce que je peux en attendre et surtout si le destin individuel est en harmonie avec le destin de mon affaire. En clair, est-ce la bonne personne ?

Mais la réalité n’est pas aussi simple et il s’avère dangereux de partir à l’aveuglette.

Gouverner c’est prévoir

Je ne dis pas que commettre des erreurs est inévitable, mais avec le concours de l’intuition, le parcours s’avère plus facile et plus simple (puisque vous connaissez d’avance les grandes lignes de ce que vous risquez de vivre) et surtout vous vous évitez les erreurs de parcours coûteuses en énergie et en temps perdu.

L’intuition me sert aussi à savoir avec qui je peux m’associer, vers qui je dois faire confiance, vers quels projets mes efforts ont des chances d’aboutir favorablement.

Nous sommes constamment tiraillés entre nos désirs profonds et des objectifs plus ou moins réalistes que nous nous imposons, simplement parce que nous les programmons dans notre inconscient.

C’est là un des avantage puissant de l’intuition en action. Vous savez qu’il y des choses que vous êtes capables de réaliser facilement parce qu’elles font déjà partie de vous, alors que d’autres réclament des compétences que vous n’avez pas, sans parler du temps dont vous ne disposez pas.

L’espérance et la technique ne sont pas la connaissance

Il y a aussi des choses qui appartiennent à votre désir et là c’est plus compliqué. Comme cela appartient aussi à votre volonté, vous vous faites un devoir de les mener à leur terme, quoi qu’il vous en coûte et c’est là que vous perdez effectivement énormément de temps.

Il y a des actions qui donneront énormément de résultats, tandis que d’autres, tout en ayant demandé la même puissance, offriront bien moins en comparaison.

Savoir à l’avance est un avantage considérable en terme de temps gagné et pouvoir surtout se concentrer sur ce qui va marcher.

L’intuition est une faculté extraordinaire pour l’entrepreneur qui sait s’en servir.

Il y a dans toute création d’activité professionnelle des facteurs que l’on ne maîtrise pas. Le temps est incompressible et comme le dit l’adage populaire « on ne peut pas tout prévoir ».

Et bien justement, SI, ou tout au moins une bonne partie. Il ne tient qu’à vous d’en faire l’expérience et ensuite de comparer.

Cet article participe à l’évènement interblogueurs « Votre meilleure astuce pour gagner du temps organisé par Des livres pour changer de vie d’Olivier Roland. Si vous avez apprécié cet article, vous pouvez cliquer sur ce lien : Je vote pour cet article

 

 

 

 

 

Termes de recherche:

  • astuce de connaissance
  • gagner du temps dans la connnaissance
Go to Top