Archive for avril, 2013

Comment ne plus avoir peur de croire à son intuition ?

0

La pratique intuitive demande du courage !

Il faut être relativement courageux pour oser se servir de son intuition dans certaines conditions particulières.

Tant que vous voudrez bien vous occuper de ce qui ne vous concerne pas, tout ira pour le mieux, dans le meilleur des mondes.

Mais, si un jour, et cela ne manquera pas d’arriver, vous décidiez de rechercher des réponses sur VOUS, alors ce sera carrément différend.

En effet, il est dit qu’un médecin est incapable de soigner sa propre famille.

Ce sera une réalité qui existera aussi avec la pratique de l’Auto-intuition.

Parce que croire à son intuition en situation de stress, est toujours plus facile à dire qu’à faire.

Mais j’y reviendrai un peu plus tard, tant cet aspect se révèle primordial chez beaucoup d’entre nous.

Tenter de recevoir des informations sur sa vie personnelle en y incluant toute la charge émotionnelle que cela entend, paraît très difficile au premier abord.

Je vous dirai que ce n’est qu’une question de méthode et de savoir-faire. J’en ferai d’ailleurs un article prochainement et je créerai dans un proche avenir un sujet/catégorie sur cet apprentissage spécifique.

Un livre/méthode devrait bientôt sortir dans ce sens.

Donc, je disais que la pratique intuitive demande un certain courage quand on travaille sur soi.

Partout on vous répétera que vous devez faire confiance à votre intuition et surtout à vous même.

Et croire à son intuition en toutes occasions et quel que soit l’enjeu est vital.

C’est vrai que l’on parle d’expérience dans l’inconscient collectif.

Mais combien de gens le font réellement ? Pas grand monde à vrai dire, pour ne pas dire personne.

Votre intuition va aussi se trouver confrontée avec vos certitudes sur ceci ou cela, vos croyances négatives ou limitantes et vos idées préconçues.

Partout on vous parle de  » bon sens « , mais quand il s’agit de soi avec la peur en écho, ce n’est plus pareil.

La suite de cet article demain 1er Mai 2013

Cet article vous a plu ? Réagissez en laissant un commentaire ci-dessous ou en le partageant avec vos amis sur les réseaux sociaux.

Croire à son intuition – La chance du débutant

0

L’intuition-La chance du débutant

Savez-vous qu’un débutant est en fait deux fois plus expert qu’un professionnel chevronné

Vous croyez depuis votre plus tendre enfance que pour obtenir les bonne réponses vous devez être un maître ou un expert dans votre art.

On vous rabâche qu’il faut faire de longues et coûteuses études pour exceller dans tel ou tel domaine, recueillir de maîtres et de sages valets l’enseignement qui vous donnera le diplôme, le sésame censé faire de vous la personne la plus apte à représenter l’expertise dans votre catégorie professionnelle.

Que de temps perdu, d’énergie dépensée quand je ne parle pas d’argent…

L’enseignement en occident tel qu’il est pratiqué depuis deux mille ans flatte votre ego et veut vous faire croire que tout est difficile pour celui qui ne fait pas assez d’effort dans ce sens. Et vous n’avez qu’à regardez les enfants dessiner et faire de la peinture, il n’ont aucune connaissance technique, aucune expérience et pourtant, quand vous admirez ce qu’ils sont capables de réaliser, vous êtes bien dans l’obligation de reconnaître qu’ils y sont déjà experts en la matière.

Il n’en est rien avec l’intuition. C’est la toute sa magie et sa puissance. Un enfant est tout aussi capable de donner des informations vitales à une entreprise en difficulté que le plus grand des patrons.

Comment ? Et bien c’est fort simple. « Plus vous en savez, moins vous en savez« .

Croire à son intuition est la clé de tous les possibles

Comme le dit le proverbe.  » Qui peut le plus, peut le moins », moins vous avez de connaissance au départ sur telle ou telle situation et plus vous avez de chances de découvrir la vérité ou l’information essentielle sur le sujet qui vous intéresse.

Je vois tant de gens collecter des bibliothèques entières de documents, d’articles, de livres pour parvenir enfin à une maîtrise de leur sujet que ça en devient comique, si ce n’est pas la place que cela prend et je ne vous parle même pas du poids de papier que cela représente. Alors que croire à son intuition est déjà la première étape.

La collecte d’information n’est qu’une étape dans le processus, mais les gens font l’erreur de la mettre en priorité dans leurs recherches, alors qu’elle ne devrait intervenir qu’en toute fin d’action.

Le secret est de faire confiance à ses ressentis en premier et évertuer les assauts de la logique ou de ce qui vous parait effectivement logique au premier abord.

Non, l’avenir est au voyageur léger, et l’intuition est présente en vous, rien besoin d’autre pour l’activer ou l’enrichir.

Non,  ce qui gène souvent le débutant intuitif, c’est son mental analytique, sa toute puissante raison. Alors pour développer son intuition de manière naturelle, c’est cesser de tout passer par votre besoin de contrôle.

Pour qu’un débutant puisse recevoir confortablement des impressions intuitives sur une question particulière, je lui conseille ardemment de ne disposer au départ d’aucune connaissance sur le dit sujet.

Retrouver les délices de votre enfance et tout ce qui s’y rapportait et vous allez voir une vraie différence s’opérer en vous.

Cet article vous a plu ? Réagissez en laissant un commentaire ci-dessous ou en le partageant avec vos amis sur les réseaux sociaux

Comment ne pas mélanger les pensées et votre intuition

Comment faire la différence entre votre intuition et vos pensées ?

0

Comment faire la différence entre l’intuition et vos pensées ?

C’est le genre de questions avec lesquelles je suis confronté chaque jour. Ces questions me sont posés par vous, par des lecteurs, des auditeurs, des journalistes, des clients, etc.

Ce sont des questions récurrentes et je vais tenter d’y répondre au travers de cet article, que j’espère le plus clair possible.

L’intuition comme je vous l’ai souvent écrit communique par de multiples canaux et il est souvent bien difficile aux débutants intuitifs de s’y retrouver.

Alors comment faire ?

Comment faire la différence entre l’intuition et les pensées ?

Dans l’esprit du débutant, il y a cette confusion que l’on retrouve partout et qui correspond à la majorité des demandes.

C’est le cas de Mireille qui me dit que sa tête bouillonne tout le temps, qu’elle ne parvient pas à être tranquille plus de dix minutes, qu’elle n’arrive jamais à avoir l’esprit au repos et qu’elle s’en trouve épuisée à la longue.

Pour Carole, c’est par seulement par période. Tantôt ses intuitions sont très bonnes, elles s’avèrent exactes mais à force de penser tout le temps, elle n’arrive plus à faire la différence.

Pour Jeanne, c’est une autre histoire. Elle a parfois l’impression de devenir dingue. Elle se demande si c’est bien normal que ces pensées mélangées à ses intuitions soient toujours en éveil. Elle le vit presque comme un calvaire. Et au bout du compte, elle ne sait plus faire la distinction entre ce que lui dicte son intuition et son mental.

L’accès à votre intuition est dans le lâcher-prise et la confiance

Un nombre élevé des personnes de toutes origines et de toutes conditions sociales sont persuadés de ne pas avoir d’intuition. Et pourtant, ce sont souvent les êtres les plus intuitifs, en dépit des apparences.

Leurs problèmes proviennent plus de leur peur de perdre le contrôle de leur vie en se mettant à écouter leur intuition.

Cela crée chez eux un phénomène d’appréhension mêlé d’inhibition.

D’autres par contre tentent d’écouter avec sincérité leur voix intérieure en limitant considérablement ce qu’ils sont prêts à écouter.

Ce qui donne le résultat suivant. Ils sont en plein conflit intérieur entre ce que leur susurre leur intuition et ce que leur logique leur commandent de faire. Et ils vivent en fait très mal cette confusion. Ils finissent pour la plupart par abandonner et s’enferment dans une logique froide et rigide.

En opposant leurs peurs, leurs doutes mêlés de désirs, ils empêchent tout bonnement leur intuition de s’exprimer naturellement.

C’est seulement quand ils se sentent détendus et sans attente qu’ils arrivent à percevoir facilement les messages qui proviennent de leur être profond.

C’est à ce moment qu’ils font l’expérience du lâcher-prise et qu’ils deviennent naturellement intuitifs.

La meilleure solution est soit, de partir en vacances ou de méditer un peu chaque jour, de sorte que vous arriviez à calmer progressivement le flot de vos pensées.

C’est à cette condition que vous parviendrez à réentendre les voix de votre intuition.

Termes de recherche:

  • COMMENTFAIRELADIFERENCED UNETORTUREMALOUFEMELLE

Un exercice d’intuition – n°3

1

Le dé à jouer est un instrument de l’intuition

Bonjour à tous et à toutes. Aujourd’hui, j’ai choisi de vous présenter un exercice très simple mais pas le plus anodin. Celui-ci comporte deux variantes pour que cela vous devienne plus familier.

Alors, amusez-vous et par la même occasion, testez-vous en différentes occasions, faites le chez vous et chez vos amis.

À force d’entrainement et de patience, vous devriez passer maître à ce petit jeu.

Ne vous fiez pas à sa relative simplicité, c’est là toute sa complexité.

Cet exercice est fort simple, il vous suffit d’un dé à jouer et d’un complice. Vous demandez à celui-ci de lancer le dé et il vous appartiendra de découvrir le chiffre.

Pour que cet exercice prenne tout son sens, vous devrez vous tenir de dos afin de bien sûr ne pas voir le résultat du jeté de dé, cela va de soi.

Exercice d’apparence très simple et pourtant très formateur puisqu’il vous force à vous concentrer sur l’ici et maintenant.

La clé est d’être le plus relâché possible en étant concentré au maximum. Plus vous serez en état de calme intérieur et votre but visualisé, plus les réponses provenant de votre intuition seront justes.

À faire dès le début de la semaine.

Une variante de cet exercice consiste à jeter vous-même ce dé 5 fois de suite en le lançant de dos cette foi-ci et au moment du sixième lancé, vous devrez deviner le chiffre qu’indiquera le dé une fois qu’il aura fini de rouler sur la table.

Ce test du dé, simple en apparence est un très bon exercice pour réveiller ou développer votre intuition. Ce peut être également un bon échauffement pour un exercice plus difficile.

Avec la radiesthésie divinatoire et votre pendule tenu en main, vous pourrez vous aider d’un cadran à 10 chiffres. Vous n’aurez plus qu’à promener votre pendule sur le cadran en demandant quel est le chiffre inscrit sur le dé.

Amusez-vous bien et bon entraînement !

Comment rencontrer votre intuition grâce à la méditation ?

2

Méditation et visualisation

La meilleure manière et je n’en connais pas d’autres de contacter et de croire à son intuition est d’apprendre à aller la rechercher au fond de soi.

Et quel meilleur moyen que la méditation.

Pourquoi ? Parce que c’est de cette façon que j’ai pris conscience de la mienne et que je peux vous parler de ce que j’ai expérimenté.

Alors, c’est quoi au juste la méditation ? Parce que beaucoup de gens en parlent, mais qu’il y a tellement de noms et d’interprétations différentes que vous ne savez plus vraiment de quoi il s’agit au final.

En ce qui me concerne, j’ai commencé mon apprentissage il y a maintenant plus de 25 ans et c’était avec une sophrologue, donc la Sophrologie.

Je ne vous ferai pas un cours sur les appellations, en sachant tout de même qu’il existe plusieurs écoles et plusieurs variantes, ayant chacune des nom différents.

Ce qui importe le plus à mon sens est de comprendre que c’est un moment que vous vous accordez à vous-même et c’est la base pour tout travail de développement personnel.

L’exercice consiste à se tenir allongé, les bras le long du corps et de bien comprendre à conscientiser votre respiration.

 » Je ne le répéterais jamais assez, que celui qui ne sait pas respirer ne peut pas vivre… »

Vous pouvez vous accompagner d’une musique type « New Age » pour vous aider à glisser en vous et en vous relachant durant 20 minutes, vous devriez contacter à la partie la plus intime de votre être.

C’est dans cette partie profonde que se loge et vit votre intuition. C’est en profitant de tout votre être de cette halte que vous prenez contact avec votre nature intuitive.

Je vous invite à aller lire cet article « la méditation expliquée » qui détaille les bienfaits de la méditation.

En faisant cela régulièrement, c’est à dire 2 fois par semaine, vous devriez normalement être en capacité de ressentir de nouvelles sensations en prenant vraiment conscience de toutes vos capacités.

Vous faciliterez ainsi le canal d’information utile à l’évolution de vos capacités intuitives.

Cet article vous a plu ? Réagissez en laissant un commentaire ci-dessous ou en le partageant avec vos amis sur les réseaux sociaux, merci…

Go to Top