Archive for juillet, 2013

Êtes-vous sur le bon chemin ?

1

Développez votre intuition. Comment savoir si c’est le bon chemin ?

Croire à son intuition.  L’art de développer votre sixième sens tout en privilégiant votre confort, votre sécurité et votre sérénité.

Comment effectivement savoir si vous-vous trouvez sur la bonne route ?

Vous pourriez vous poser cette question à propos de votre travail actuel ou de votre relation sentimentale et cela pourrait vous occasionner bien du tracas.

Il existe pourtant un moyen bien simple de répondre à ces questions en évitant par là même de se torturer les méninges.

De quoi avez-vous peur  et qu’avez-vous besoin de lâcher ?

Il est très important que vous-vous rappeliez que la peur de l’inconnu est extrêmement paralysante pour quiconque. Vous devez aussi vous rappeler que vos craintes, petites ou grandes, sapent vos instincts naturels et votre intuition.

La peur est la plus grande tueuse de rêves qui puisse exister et en même temps elle est la garante de votre survie et de votre sécurité. Et c’est là qu’est tout le problème…

Et pour contrer cette peur vous avez l’habitude de mettre en place une débauche d’énergie avec votre volonté qui ne vas faire que plus compliquer encore votre tâche.

Comment définir la bonne méthode ?

Oubliez la peur de l’inconnu et tout ce qu’elle véhicule de sentiments négatifs, prenez vos responsabilités et lancez-vous !

Votre intuition ou votre sixième sens, appelez-les comme vous voulez vont vous être d’une grande utilité.

Croire à son intuition et lui faire confiance va vous mettre dans un état de réceptivité propre à recevoir la meilleure guidance. Pour que cela marche, vous devez affronter votre peur de l’inconnu et votre besoin de tout maîtriser.

La principale cause d’échec en intuition est que « vous projetez votre peur dans l’avenir ». Vous craignez par-dessus tout pour votre survie et vous êtes tétanisés à l’idée d’essayer quelque chose de nouveau.

Le seul moyen que je connaisse est d’être centré et parfaitement aligné sur une demande à la fois.

Mettez un pied devant l’autre et n’essayez même pas de courir plus vite que la musique.

C’est en tâtonnant et même en faisant des erreurs que vous parviendrez à (re)trouver le bon chemin. Développer votre intuition, c’est apprendre à apprendre… À faire des erreurs aussi !!!

Termes de recherche:

  • comment retrouver le bon chemin
  • comment savoir si on sest dans le droit chemin
  • intuition comment savoir si mon intuition me conduit vers le bon choix?
  • le bon chemin est de rester ce quon es

C’était comment avant ?

0

Développez votre intuition. Pourquoi être plus intuitif ?

 

Croire à son intuition est à la fois facile et pas si facile en fait. Cela ne demande à priori qu’à y être disponible et se faire confiance et surtout tenter l’expérience, pour voir.

Aujourd’hui, nous sommes pressés par le temps et vous devez continuellement jongler avec toutes vos activités.

Le fait de pouvoir compter sur votre intuition, de savoir vous en servir idéalement doit vous offrir en retour d’expérience une sorte de raccourci, de clé, un sésame qui va vous vous faire gagner un temps considérable que vous auriez de toute façon utilisé à décortiquer avec le mental une situation inextricable.

Plutôt que de me perdre moi-même à vous expliquer de long en large les tenants et les aboutissants d’une vie plus intuitive, laissez moi vous raconter une histoire d’intuition

Il est environ 3 heures de l’après-midi aux environs du mois de Juin et vous êtes dans un pays tropical, ou bien en Provence, dans un hôtel de charme splendide.

Vous êtes confortablement installé sur un confortable transat, en train de siroter un délicieux cocktail frais et sucré. Vous êtes au bord d’une splendide piscine et le paysage environnant vous laisse rêveur, vous-vous sentez au paradis et vous repensez à cette fameuse intuition dont vous êtes maintenant devenu un sérieux défenseur.

Pendant que vous appréciez ces moments de pure béatitude, vous vous prenez à repenser à ces années où vous n’utilisiez pas votre sixième sens et où vous travailliez d’arrache-pied, où chaque heure était plus chargée que la précédente et où on vous demandait de toujours faire plus avec de moins en moins de moyens.

Vous vous leviez très tôt le matin pour enfin finir tard le soir et vous vous retrouviez plus qu’exténué à la fin de la semaine…

Mais tout ça c’était avant !   Avant quoi ?

«Avant que vous ne commenciez à utiliser votre intuition pour vous-même»

À cette époque, pas si lointaine que ça, vous étiez englué dans des pensées sauvages, dans des angoisses de rentabilité et de croissance explosive.

Vous étiez un monstre de rationalité et de rigueur toute cartésienne, vous vous cantonniez à un esprit étroit et vous vous empêchiez de sortir des sentiers battus pour trouver rapidement des solutions simples aux multiples problèmes que votre style de vie vous imposait.

Vous suiviez bien sagement la norme édictée par d’autres et vous tentiez (bien maladroitement) ici et là de nouvelles solutions pour conserver un semblant de vie normale.

Le burn-out vous guettait du coin de l’œil et vous deviez sans cesse faire des efforts considérables pour ne pas sombrer dans la dépression et le dégoût de vous-même.

Mais comme je le disais précédemment, c’était avant que vous vous mettiez à enfin comprendre que des voies plus directes, plus simples et plus dans l’intuition vous permettraient enfin de vivre la vie dont vous rêviez.

J’espère que cette petite histoire vous a plu, en tous cas, elle a le mérite de faire travailler votre cerveau droit intuitif bien mieux qu’une très longue explication.

Maintenant, c’est à vous

Le goût intuitif

1

Développez votre intuition. Goûtez-vous à l’aventure dans votre vie… ?

L’intuition en action(s). Cette semaine, je vais développer avec vous une série d’articles pour vous aider réellement à reprendre contact avec vos cinq sens.

Ces cinq sens sont primordiaux pour développer le sixième sens et vous allez voir que c’est parfaitement logique. Que tout coule de source et que cela s’inscrit complètement dans une démarche de développement personnel global.

Le cinquième des sens dont vous allez goûter l’importance. Le goût

Est-ce que vous goûtez à la vie, comme on goûte à un plat ? Est-ce que vous goûtez à la qualité de vos relations, à la qualité de votre entourage familial, est-ce que vous savez goûter à vous-même ?

Quand on pense au goût, il est souvent fait référence à la nourriture en premier et c’est un tort. Le goût en intuition est super important. D’abord parce qu’il est relié au nez et pas seulement.

Moi, je dirai que le goût de soi est ce qu’il y a de plus important qu’on on recherche à développer son intuition. Je parle de l’amour de soi, je parle de former un couple avec soi, d’être en équilibre avec soi-même.

C’est aussi le goût des autres, de ce que vous ne connaissez pas, de ce qui vous fait peur.

Aimez-vous tout le monde ou parfois, ça coince de ce coté là. Y a-il des gens que vous ne pouvez pas sentir ? Si c’est le cas, dites-vous que c’est normal.

Par contre en intuition, vous allez certainement devoir faire un effort sur vous et allez tâter ce qui vous dérange, car cela va être un frein dans votre développement personnel.

Le goût intuitif, c’est de l’or en barre, une appréciation gustative particulière, un peu comme un serpent qui goûte son environnement.

Avoir du goût pour l’inconnu et ce que vous ne maîtrisez pas est du domaine de l’intuition.

Je vous invite donc à goûter avec votre intuition plutôt qu’avec votre mental…

Cet article vient clore cette série sur les cinq sens qui développent le sixième “sens“.

Contactez le monde !

2

Développez votre intuition. Que prenez-vous… ?

L’intuition en action(s). Cette semaine, je vais développer avec vous une série d’articles pour vous aider réellement à reprendre contact avec vos cinq sens.

Ces cinq sens sont primordiaux pour développer le sixième sens et vous allez voir que c’est parfaitement logique. Que tout coule de source et que cela s’inscrit complètement dans une démarche de développement personnel global.

Le quatrième des sens dont vous allez sentir l’importance. Le toucher

Le sens du toucher est votre première connexion au monde, celui que vous pouvez utiliser en premier parce qu’il est le plus direct en soi.

Le toucher peut également vous permettre de développer la conscience de votre corps et explorer votre environnement. À cette différence près qu’en intuition, cette conscience va vous permettre d’appréhender factuellement et concrètement les choses matérielles.

Le sens du toucher vous permet d’appréhender les dimensions spatiales des objets, leur formes, leurs différences de matière, de solidité, dur, mou, doux, etc.

Dans le développement de votre intuition, le sens du toucher outre ce que j’ai écris plus haut va vous permettre d’aller plus loin dans l’exploration de votre environnement.

En effet, Le sens du toucher tel que je le conçois pour moi-même va bien au-delà de ce que j’ai pu faire comme expériences. Je parle ici de mémoires.

Mémoires des objets en eux-mêmes, mais aussi, mémoires sensitives, empreintes, souvenirs et émotions. La pratique de l’intuition fait référence à ces milliers de sensations que nous qualifions de banales tant elles sont répétitives, alors qu’elles représentent le creuset de votre sixième sens.

Quand il vous arrive de serrer la main de quelqu’un pour la première fois, demandez-vous intuitivement ce que cette personne dit d’elle. Est-ce que le contact de sa peau est doux ou rugueux, sa poignée de main est molle ou au contraire solide et franche ?

Plus vous-vous entrainerez avec consistance et le sens du détail, et plus vous mémoriserez des tas de sensations. Ces sensations vont directement vous servir dans le développement de votre intuition.

Le sens du toucher c’est de l’intuition tactile, un art à la portée de tous et de toutes.

Essayez et voyez ce que ça vous apporte dans votre vie, votre rapport aux autres et que ressentirez-vous en serrant la main de quelqu’un avec cette nouvelle conscience ?

Sentez-moi ça madame !

1

Développez votre intuition. Que sentez-vous… ?

 

L’intuition en action(s). Cette semaine, je vais développer avec vous une série d’articles pour vous aider réellement à reprendre contact avec vos cinq sens.

Ces cinq sens sont primordiaux pour développer le sixième sens et vous allez voir que c’est parfaitement logique. Que tout coule de source et que cela s’inscrit complètement dans une démarche de développement personnel global.

Le troisième des sens dont vous allez tâter la permanence. L’odorat

Ce qu’il y a de merveilleux et d’étrange avec le développement de l’intuition, c’est que votre sixième sens est une combinaison des cinq dont nous parlons cette semaine.

Aujourd’hui, j’aborde avec vous l’odorat au sens figuré comme au sens propre. Alors, il y a plusieurs manières de parler de l’odorat, j’en vois, pour faire simple au moins deux.

Vous dites parfois pour tel plan ou telle personne, “Je le sens bien“ ou encore, cette personne “Je ne la sens pas“. Vous ne pouvez pas expliquer pourquoi justement cette personne vous fait cet effet en positif ou en négatif, mais pourtant c’est très concret pour vous.

 

Ouh là, je le sens bien celui-là !

Parce que l’odorat en mode intuitif vous amène à ressentir plus qu’à sentir. Il y a quand même une distinction à faire comme quand vous-vous trouvez au restaurant par exemple.

Un plat arrive à une table voisine, la présentation est soignée et le fumet agréable et pourtant, vous, vous ne le sentez pas, malgré le délicat parfum de la sauce.

Pourquoi ? Et bien parce que peut-être ce plat vous rappelle quelque chose de négatif ou tout simplement, vous ressentez qu’il va être trop lourds à digérer. Et cela suffit pour que vous preniez une décision claire.

En développant votre nez et ses muqueuses, vous développez un ressenti totalement intuitif et en même temps que vous sentez, vous développez un effet intuitif miroir qui vous offre une contrepartie.

Vous êtes gagnant à tous les coups pour peu que vous-vous entrainiez un tant soit peu. Croire à son intuition, c’est aussi la mettre en balance avec d’autre ressentis.

Un petit conseil toutefois. Ne tentez jamais de forcer votre ressenti en allant justifier les effluves de votre mental, vous ne feriez que vous faire du mal pour rien.

En vous entrainant comme un parfumeur à reconnaître et identifier des centaines de milliers d’odeurs, vous développez en miroir une conscience olfactive intuitive hors-pair.

Et puis l’intuition est souvent une question de ressenti, cela passe par un sens et un odorat entrainé à différencier et à distingué. Vous êtes dans des pensées/actions en émergence.

Go to Top