Archive for janvier, 2015

Les 6 pires freins de votre intuition

5

Les 6 pires freins de votre intuition

Développez votre intuition.  Utilisez votre intuition pour accéder à une vie meilleure ?
 Croire à son intuition. L’art de développer votre sixième sens tout en augmentant votre confiance en vous.

Quels sont les 6 principaux problèmes auxquels font face les étudiants de l’intuition ?

Bonjour et bienvenue pour ce nouvel article d’Intuition & Connaissance

Aujourd’hui, j’aimerai dresser un constat simple entre vous et moi, car 6 écueils se dressent sur la route de ceux et celles qui désirent obtenir une certaine maîtrise de leur intuition, en faire quelque chose de tangible, de mesurable et de pouvoir constater jour après jour sa redoutable efficacité.

Et s’il y avait une chose encore plus importante que la confiance en soi quand il s’agit de développer son intuition ? Eh oui, il y en a une qui est bien la voie parallèle de la confiance en soi, c’est l’estime de soi.
Et puis il y a aussi ce que j’appelle la négativité et puis aussi l’hyper rationalisme.

Donc nous avons

1- Le manque de confiance en soi
2- La négativité
3- L’hyper rationalisme

Comme j’ai l’habitude de le dire en conférence, les personnes qui désirent contacter leur intuition et la développer suffisamment correctement font souvent face à 3 problèmes majeurs supplémentaires.

I.    Le manque d’estime de soi

II.   Le manque de simplicité

III.  Le manque de lâcher-prise

Maintenant, si on met tout ça dans l’ordre, ça donne quoi ?

Car, si vous ne vous aimez pas à votre juste mesure, vous n’aurez pas assez confiance en vous, ce qui déboulera sur un manque de lâcher-prise et vous conduira inévitablement à ne pas faire confiance à votre intuition, ce qui vous rendra négatif et obligeront certains à se diriger peut-être vers le rationalisme à outrance.
C’est une vérité et, quel que soit l’ordre dans lequel vous prenez ces problèmes, cela vous conduit invariablement vers l’impasse intuitive.

Alors, comment faire ? Et dans quel ordre ?

1er point : Vous devez absolument commencer ou recommencer à vous aimer et vous acceptez tel que vous êtes avec vos défauts et vos qualités. Cessez une bonne fois pour toutes de vous comparer avec les autres. Vous vous sentez nul à leurs côtés ? Sachez que ce n’est qu’une fausse impression, c’est vous qui vous faites des idées, car avec le temps, ceux ou celles qu’on admirait changent et quand par le plus grand des hasards on les retrouve sur le chemin de la vie (ça arrive plus souvent que vous le croyez), vous pouvez être très surpris du résultat, en beaucoup moins bien s’entend.

2ème point : Vous devez (ré)apprendre à vous faire confiance au-delà de tout ce qu’on pourra vous dire de contraire ou de ce que votre mental trouvera à redire. Là, on touche un gros nœud gordien ! En effet, votre peur du résultat (car vous avez toujours une attente inconsciente) vous amène plus sûrement vers le contraire de ce que vous recherchez. Apprenez à être parfaitement imparfaits, faites simple. Vous êtes venus sur terre pour expérimenter, tester, essayer et rater aussi des choses que vous pensiez maîtriser. Arrêtez de vous prendre la tête avec les notions de performance et tutti quanti.

3ème point : Vous devez surtout cultiver le lâcher-prise et la non-attente de résultat. Vous faites les choses comme vous le sentez sans attendre de récompense au bout. Ça, c’est le grand secret ! LÂCHER ce que vous ne pouvez plus tenir. D’une part, cela vous fera le plus grand bien et d’autre part, toute l’énergie que vous consacriez à cette tâche sera bien mieux utilisée ailleurs, faites-moi confiance, car c’est de cette manière que vous allez développer votre intuition

Cessez à tout jamais d’être négatif pour tout ou pour rien. On ne devient pas expert de quoi que ce soit du jour au lendemain, cela prend du temps ! AMUSEZ-VOUS, prenez du plaisir à apprendre de nouvelles façons de faire, et de rater aussi. Vous êtes sur terre pour faire une expérience. Vivez donc cette expérience jusqu’au bout. Cessez de penser que vous devez être au top dans tous les domaines.

Plus vous saurez rester simple, humble et sans attentes d’aucune sorte, plus vous serez en mesure de travailler en même temps sur ces six points particuliers. C’est cela qui est magique et qui représente le cadeau bonus au bout du chemin. Arrêtez d’attendre un résultat. N’ayez pas de RÉSULTAT à l’esprit. Faites les choses et dites les choses avec des pensées simples, des actions simples. Je vous garantis que ça va vous changer la vie, il faut me croire !

En dernier, j’aimerai vous donner un conseil. C’est bien aussi d’être rationnel, d’être carré, mais ça vient après le côté intuitif, et surtout pas avant. C’est comme si vous mettiez la charrue avant les bœufs, ça ne marche tout simplement pas, ou alors ça se saurait. Attention, je ne dis pas qu’être rationnel est un gros défaut, tant s’en faut, et ça peut être diablement utile pour passer à l’action après le message intuitif et/ou définir une stratégie cohérente, vous m’avez compris. C’est aussi cela, croire à son intuition !

Vous me direz aussi que tout ça fait un peu scolaire. Ce n’est pas par bonté d’âme que je le fais ici, mais c’est parce qu’il n’y a aucun autre chemin pour débloquer fortement votre intuition. C’est bon de temps en temps de faire une révision de ses croyances et de surtout, aller retravailler sur les fondamentaux, car c’est la base de tout enseignement.

Pour ceux et celles intéressés(es) par cette approche, je suis en train de développer une formation en 6 modules en E-Learning qui sera disponible sur le web et qui comprendra des vidéos, des audios, des conférences live et des tas d’exercices ainsi que beaucoup de bonus additionnels.

Je suis en train aussi d’écrire des livres interactifs multimédias sur ces 6 problèmes qui peuvent être résolus de bien des manières. Ils pourront être obtenus à partir du blog via une plateforme privée, et bien sûr pour ceux et celles déjà inscrits à ma mailing-list.

Quoi qu’il en soit, ces 6 étapes devront être menées conjointement et avec suffisamment d’application et de sérieux.

Si vous pensez (à tort) que vous pouvez vous en passer, c’est comme vous voulez, mais d’expérience (la mienne) et de tous ceux et toutes celles qui ont répondu nombreux à mes sondages, ce fait ressort systématiquement lors des réponses. Je ne manquerais pas très bientôt de vous en refaire parvenir un autre pour que vous m’aidiez à vous aider.

De temps en temps, je posterai des extraits de ces cours et de ces livres afin que vous en ayez une idée plus précise.

En attendant, je vous souhaite une très belle journée « intuitive », cela va sans dire…

Vous êtes d’accord avec ce que je viens d’écrire, vous n’êtes pas d’accord ? Dites-le dans les commentaires sous cet article, j’ai hâte de lire vos ressentis !

[wpformfacile]

Termes de recherche:

  • Hyperrationalisme

Est-ce une peur ou une intuition ?

15

« Est-ce une peur ou une intuition ? »

Faisons une enquête en 4 points !

Comme vous le savez, et j’en veux pour preuve vos nombreux témoignages, qu’ils soient postés aussi bien sur les réseaux sociaux que sur le blog, le fait que vous confondiez  la peur avec l’intuition est un thème récurrent.

En effet, beaucoup d’entre vous ont une tendance nette à faire l’amalgame entre une peur et une intuition. Ce qui fait que votre sixième sens s’en trouve fortement ébranlé.

Beaucoup sont persuadés même que c’est une condition d’entrée ou que c’est principalement ou à cause d’un manque d’information que la peur ou le sentiment de peur est le premier vecteur de l’arrivée d’une intuition.

Soit dit en passant, dans notre société sont principalement valorisées des notions d’efficacité et de performance, aussi il est à constater que tout ce qui s’en écarte fait peur.

De même, gouverner par la peur s’avère encore aujourd’hui bien plus efficace que la bienveillance.

Il n’en est donc rien et je vais m’attacher dans cet article de vous prouver le contraire.

 

1- Je sens que quelque chose de terrible va m’arriver, est-ce une intuition ?

Les peurs ou les sentiments que quelque chose de négatif va arriver font que l’on prend assez fréquemment ce sentiment comme étant une intuition, alors qu’il n’en est rien, en tous cas, pas comme le commun des mortels l’interprète injustement.

Ce qui donne comme résultat une très large confusion entre ce qu’est une bien réelle intuition et toute autre chose. Dans le même temps, cette confusion entre une crainte irréaliste et une intuition peut provoquer chez certains une forme de déterminisme catastrophique.

Confondre peur et intuition va emmener un grand nombre d’entre vous à opter pour des choix et vers des prises de décision qui restreignent votre vie plutôt que l’élargir.

Une vie réussie est une vie qui sous-entend une question d’équilibre où la peur prend très peu de place au profit d’un sentiment intuitif prédominant.

Pour réaliser cette enquête, nous allons décortiquer ensemble ce que je considère comme étant important, tout en nous dégageant au mieux possible des fantasmes et des attentes irréalistes.

2- Considérons donc les propriétés de la peur.

Une peur quelle qu’elle soit est une émotion réelle. Par exemple, si lors d’une promenade un dimanche en famille, vous voyez débouler un chien enragé et se diriger vers vos enfants, vous allez savoir ce qu’est une peur réelle.

De même, si vous vous amusez à sauter d’une falaise lors d’un séjour à la mer, pour plonger 2 mètres plus bas, vous ressentirez un sentiment de peur tout à fait naturel. C’est l’instinct de conservation en action qui agit.

Votre action sera alors, soit d’éviter l’action proprement dite ou passer par une peur de protection en ce qui concerne le chien enragé. Ce sont donc des craintes saines et normales, nous sommes bien d’accord.

Maintenant, les peurs peuvent être aussi de nature totalement irréaliste, comme les fausses évidences et qui paraissent pourtant vraies, en apparence. C’est ce qui se passe quand nous nous mettons à imaginer des scénarios tragiques ou que nous imaginons des choses qui pourrait arriver SI… ! Si un certain nombre de conditions anormales étaient réunies.

Lorsque l’on se met à comparer intuitions et craintes, le premier sentiment qui vient est un amalgame abstrait entre la peur elle-même et le sentiment de peur ou de quelque chose que nous sommes bien incapables de maîtriser. Cela appartient au domaine des peurs imaginaires (car l’être humain aime bien se faire peur), la supposition que quelque chose de tragique va arriver

3- Réfléchissez bien à ce que vous entendez par intuition

Je définis l’intuition comme étant une forme de guidance intérieure et à ce titre, elle appartient au monde du savoir, c’est une boussole interne. Soit !

Mais contrairement à la peur, où je le répète, le sentiment de peur, l’intuition, la vraie intuition possède toujours dans sa manifestation intrinsèque une connotation positive. C’est cette intuition-là qui nous guide, qui nous fait trouver notre chemin et qui dans le même temps fait intervenir notre expérience. Voyez-vous où je veux en venir ?

La peur en elle-même fait appel à un fait nouveau qui ne fait point référence à un fait connu de nous. C’est ce qu’on appelle aussi une projection du mental (soit dit en passant, le mental aime bien se faire peur).

On appelle aussi le sentiment intuitif : feeling, instinct, intuition, vision. Ce sont juste des sentiments internes qui doivent nous faire comprendre comment notre intuition influence fortement nos décisions et nos actions.

Je rappelle toutefois qu’il n’y a pas de bonne ou de mauvaise intuition, tel que vous pourriez le définir.

Quand il y a intuition, il y a un message important pour vous.

Comprenez bien ce qui se passe

Qu’est-ce qui est à l’œuvre quand vous prenez une peur pour de l’intuition ? La peur ou le sentiment de peur s’exprime principalement par des réactions physiques comme la transpiration, une montée d’adrénaline soudaine, des tremblements, etc.

Alors que l’intuition et par extension le sentiment intuitif, représentent un ensemble de positions émotionnelles positives qui vous font penser à des directives internes, et qui suivies, vous apportent de meilleures situations pour vous. C’est une voie d’engagement et de passage à l’action IMMÉDIAT.

La peur quant à elle vous fait faire l’inverse. C’est-à-dire, FUIR, prendre la tangente, aller en sens inverse… Vous comprenez ?

Ainsi, quand vous prenez une peur pour de l’intuition, vous êtes pile-poil dans une croyance erronée que quelque chose est en train de se produire à votre insu, mais que vous sentez que vous êtes impuissants face à cette chose. Vous devenez incapables de réagir, vous vous inquiétez, ce qui fait que cela désactive du coup votre vraie intuition et surtout votre capacité à aller au-delà de la peur elle-même.

Alors, pour ne pas rajouter de l’inconfort à votre situation, vous intégrez l’intuition dans le schéma de peur et le pire ne tarde pas à s’installer. Confusion, peur et intuition se mélangent en un inextricable puzzle.

Un conseil qui vaut son pesant d’or : « arrêtez de vous projetez dans le futur, vivez le moment présent «

Les peurs irrationnelles vivent et se nourrissent dans le futur, le moment présent en est dépourvu !

4- Faites l’inventaire de ce qui vous fait peur

À la lumière de ce que je viens de vous expliquer, et en agissant en conscience (cela va de soi), je vous demande maintenant de faire un petit travail. Réfléchissez à ce que vous prenez pour de l’intuition et ce que vous prenez pour des peurs.

Pensez bien à cela et dites-moi dans la zone commentaires si vous comprenez mieux comment faire la différence entre une réelle intuition, positive, aidante, accompagnante et une peur paralysante, qui vous fait faire le chemin inverse de ce que vous devriez faire idéalement.

Notez bien les choses importantes qui mettent en action le sentiment de peur et votre intuition, comme la peur de perdre votre emploi, peur de perdre quelqu’un que vous aimez, la crainte de blessure, la peur pour la sécurité de vos enfants, la peur de vieillir, la peur de l’avenir, etc.

Tachez de bien faire la différence entre une peur réelle et le fantasme de peur que vous prenez pour de l’intuition, comme par exemple vous imaginer que le l’avion que vous allez devoir prendre pourrait s’écraser parce que la veille vous avez lu dans la presse quelque part que cette compagnie aérienne avait déjà eu des problèmes sur ces vols-là.

Faites le tri en conscience entre les faits réels et votre sentiment interne à propos de ce qui pourrait se passer si vous ne faites par intervenir ce fameux sentiment de peur.

Posez votre question ou votre sentiment par rapport à cet article. Que vous est-il arrivé dans ces situations et comment avez-vous fait pour faire la différence ?

Sachez encore une fois que je suis là POUR VOUS, mais rappelez-vous aussi que je suis passé moi-même par ces dites étapes et que cela a transformé ma vie…

Je suis curieux de lire vos expériences et ce que cela a fait dans votre vie !

 

[wpformfacile]

Termes de recherche:

  • intuition sentiment de peur
  • peur ou intuition
  • mauvaise intuition
  • reve d\angoisse ou d\intuition

Les 4 paramètres de l’intuition

7

Les 4 paramètres de l’intuition

Depuis que je traite de ce sujet et que j’écris sur l’intuition, je crois que j’ai tout entendu et tout lu à propos de ceci ou de cela. Ce qui me fait penser qu’il serait judicieux de rappeler ici les fondements de l’intuition et de son fonctionnement réel, qui est surtout de nous faciliter la vie, dans tous les sens du terme.

Bien sûr, par les temps incertains qui nous occupent, ce sujet “vaste au demeurant“ est très demandé. Car s’il permet d’y voir plus clair, il offre aussi l’énorme avantage d’avoir à ses côtés le meilleur conseiller spirituel sur les questions personnelles, sentimentales et professionnelles.

Et plus que tout, l’intuition est un formidable vecteur pour vous dire où vous en êtes et ce que vous devriez faire, aller ou accomplir, pour vivre l’abondance et réussir vraiment dans la vie.

Alors, j’en entends me rétorquer que si ça existait, ça se saurait depuis longtemps ! Et ils auraient tout à fait raison ! Puisque l’intuition est présente depuis la nuit des temps, n’en déplaise aux esprits chagrins.

Simplement (même si ce n’est pas si simple), et encore ! Cette intuition a été judicieusement bien cachée à nos désirs et à nos projections.

C’est ce qui fait que ça complique tout et que les esprits pas si bien intentionnés nous bassinent avec des pseudo vérités scientifiques, alors que l’intuition n’en a que faire pour continuer à exister.

Donc, je vous pose la question, car on me le demande tous les jours. L’intuition, le fait d’être ultra sensible à son environnement et de développer des capacités hors-norme à t-elle les solutions à vous offrir pour régler tous vos problèmes ?

LA réponse est OUI ! Clairement, car…

Il est important de vous rappeler une chose, c’est d’ailleurs la chose la plus importante à mon sens à propos de l’intuition.

C’est qu’en suivant une intuition, en lui faisant confiance et en passant immédiatement à l’action ensuite, des situations favorables arrivent.

Vous rendez-vous compte de l’importance de cette information ?

Des situations favorables arrivent… Ce qui revient à dire que si on a l’audace de suivre une intuition, sans se prendre la tête, l’univers met toute sa puissance en jeu pour nous faciliter la vie.

La vie peut devenir très agréable, n’en convenez-vous pas  ?

Franchement, connaissez-vous d’expérience pareil phénomène, capable de vous apporter presque comme sur un plateau la réponse avec une situation et qui en plus vous est favorable ?

Alors, pour que tout cela arrive, vous devez vous rappeler 4 petits points. Ils sont essentiels pour la bonne compréhension du processus et évidents pour que ces situations favorables viennent à vous, car c’est de ça qu’il s’agit réellement.

Car ce n’est pas vous qui vous dirigez vers ces situations, mais ce sont bien elles qui viennent vers vous.

Voici maintenant les quatre paramètres d’une intuition. En vous rappelant ces paramètres-là, cela pourra vraiment vous aider à identifier plus facilement une vraie et bien réelle intuition.

1er paramètre :    elle semble surgir de nulle part,
2e  paramètre :    vous savez qu’elle est véridique et vous ignorez comment vous le savez,
3e paramètre :    elle est si convaincante, qu’en général, elle vous pousse à agir, à passer immédiatement à l’action,
4e paramètre  :    en l’écoutant et en la prenant en compte, des situations favorables vous arrivent,

Ces 4 paramètres sont très importants pour celles et ceux qui ont le désir ardent de développer leur intuition. Si vous ne deviez retenir qu’une seule chose, c’est bien celle-ci !

Rappelez-vous aussi qu’il n’existe pas de mauvaises intuitions ni de bonnes intuitions. Quand il y a une intuition, il y a un message important pour vous.

Vous devez aussi vous rappeler que l’intuition est imbriquée nativement dans un fonctionnement psychologique normal, ce qui veut dire que même si vous y croyez moyennement, sa présence dans vos processus de pensée est elle bien réelle, et il ne tient qu’à vous qu’elle se manifeste plus souvent.

Pour ce faire et dans un 1er temps je vous invite à noter ses petits messages afin d’en vérifier les résultats dans votre réalité, et au fur et à mesure des expériences, vous saurez mieux la repérer, vous prendrez plus largement confiance en vous.

Cela vous permettra avec un peu d’entrainement et d’assiduité de suivre ensuite des messages plus importants.

Ainsi vous pourrez vous fier plus aisément à vos intuitions car à ce moment-là, vous vous en ferez une alliée précieuse dans votre vie.

Pour mettre en lumière des indices concernant vos intuitions, appuyez-vous sur les explications que je vais vous donner :

Pour commencer, faites le point sur vos intuitions actuelles ou sur celles que vous avez vécues.

Pour cela, replongez en vous-même, prenez un petit temps d’analyse pour vous rappeler d’intuitions que vous avez déjà eues, (que vous les ayez suivies ou pas), peu importe, quel que soit le sujet.

Au fur et à mesure qu’un souvenir vous vient à l’esprit, je vous invite à le noter dans un petit carnet dédié à cet exercice dans lequel vous pourrez prendre des notes sur les détails de vos intuitions.

Par exemple, si vous avez suivi une intuition, notez et repérez quel résultat positif vous en avez retiré et à l’inverse, si vous ne l’avez pas suivie, que s’est-il passé pour vous ?

Cela vous permettra de constater comment votre intuition se manifeste dans votre vie.

Pour mettre en lumière des indices concernant vos intuitions, appuyez-vous sur les explications que je vais vous donner. Car pour croire à votre intuition et savoir pleinement comment décoder les messages de l’intuition, cet exercice me paraît incontournable.

Faites le point sur vos intuitions

Au fur et à mesure qu’un souvenir relié à votre intuition vient à votre esprit, notez-le.

Décidez ensuite, volontairement, d’être plus conscient de vos mécanismes de décision, de vos choix au quotidien, de sorte que ça puisse vous permettre d’être plus à l’écoute des messages qui vous parviennent et du coup, de repérer à quel moment vous êtes en présence d’une intuition et à contrario à quel moment vous êtes en présence de quelque chose que vous prenez pour une intuition et qui n’en est pas, c’est-à-dire : projection, désir, peur, doute, etc.

Bien sûr, je lirai et je répondrai avec plaisir à tous vos commentaires. N’hésitez pas à me poser toutes vos questions sur vos expériences personnelles et ce qui a marché pour vous ou pas.

Au plaisir de vous lire

À très vite

[wpformfacile]

Go to Top