Posts tagged mode intuitif

Sentez-moi ça madame !

1

Développez votre intuition. Que sentez-vous… ?

 

L’intuition en action(s). Cette semaine, je vais développer avec vous une série d’articles pour vous aider réellement à reprendre contact avec vos cinq sens.

Ces cinq sens sont primordiaux pour développer le sixième sens et vous allez voir que c’est parfaitement logique. Que tout coule de source et que cela s’inscrit complètement dans une démarche de développement personnel global.

Le troisième des sens dont vous allez tâter la permanence. L’odorat

Ce qu’il y a de merveilleux et d’étrange avec le développement de l’intuition, c’est que votre sixième sens est une combinaison des cinq dont nous parlons cette semaine.

Aujourd’hui, j’aborde avec vous l’odorat au sens figuré comme au sens propre. Alors, il y a plusieurs manières de parler de l’odorat, j’en vois, pour faire simple au moins deux.

Vous dites parfois pour tel plan ou telle personne, “Je le sens bien“ ou encore, cette personne “Je ne la sens pas“. Vous ne pouvez pas expliquer pourquoi justement cette personne vous fait cet effet en positif ou en négatif, mais pourtant c’est très concret pour vous.

 

Ouh là, je le sens bien celui-là !

Parce que l’odorat en mode intuitif vous amène à ressentir plus qu’à sentir. Il y a quand même une distinction à faire comme quand vous-vous trouvez au restaurant par exemple.

Un plat arrive à une table voisine, la présentation est soignée et le fumet agréable et pourtant, vous, vous ne le sentez pas, malgré le délicat parfum de la sauce.

Pourquoi ? Et bien parce que peut-être ce plat vous rappelle quelque chose de négatif ou tout simplement, vous ressentez qu’il va être trop lourds à digérer. Et cela suffit pour que vous preniez une décision claire.

En développant votre nez et ses muqueuses, vous développez un ressenti totalement intuitif et en même temps que vous sentez, vous développez un effet intuitif miroir qui vous offre une contrepartie.

Vous êtes gagnant à tous les coups pour peu que vous-vous entrainiez un tant soit peu. Croire à son intuition, c’est aussi la mettre en balance avec d’autre ressentis.

Un petit conseil toutefois. Ne tentez jamais de forcer votre ressenti en allant justifier les effluves de votre mental, vous ne feriez que vous faire du mal pour rien.

En vous entrainant comme un parfumeur à reconnaître et identifier des centaines de milliers d’odeurs, vous développez en miroir une conscience olfactive intuitive hors-pair.

Et puis l’intuition est souvent une question de ressenti, cela passe par un sens et un odorat entrainé à différencier et à distingué. Vous êtes dans des pensées/actions en émergence.

Comment accéder à votre intuition en abandonnant vos peurs ? Partie #1

2

Développer votre intuition. Accédez à votre confiance en vous.

Comment accéder à votre intuition en abandonnant vos peurs ? Partie #1

 

Votre peur est le miroir de votre intuition

J’ai toujours entendu dire que derrière la plus grande peur se cache le plus grand désir. En intuition, cela est particulièrement vrai !

Aussi, si vous éprouvez quelques réticences à abandonner ce que vous faites automatiquement, il va falloir que vous y remédiez rapidement. En effet, je parle de ce que vous faites sans réfléchir et d’une manière instinctive.

Alors, si votre peur prend le dessus à chaque fois que vous voulez vous mettre en mode intuitif, essayez cette méthode simple et rapide.

Il vous faut d’abord tenter de savoir où se situe votre peur et ce qui se cache derrière celle-ci. Croire à son intuition, c’est d’abord travailler sur ses peurs.

Est-ce que votre peur est un sentiment, une douleur, une couleur ? Où se place t-elle dans votre corps et comment elle chemine vers vous ?

Pour faire plus simple, nous allons appeler cette peur « le contrôle par le mental”.

Vous devez juste essayer de savoir combien de fois dans une journée, vous tentez de contrôler chaque aspect de votre vie et pour cela vous allez vous imaginer tenant entre vos mains une caméra vidéo qui possède une fonction photo pour cacher la peur.

Cette petite caméra qui a donc une fonction photo va vous aider à prendre conscience de votre niveau de contrôle. À chaque fois que vous-vous observerez à reprendre le contrôle, vous prendrez immédiatement une photo (avec ou sans flash) de votre sentiment de peur.

Et là vous reprendrez volontairement votre décision de lâcher-prise sur cette peur.

Vous êtes certains d’avoir déjà entendu ici et là que tout le monde est intuitif à un degré ou à un autre. Simplement, vous êtes souvent dépassés par l’émotion dès qu’il s’agit de voir clair et de vous faire confiance en situation d’inconnu total.

Savez-vous qu’il n’y a que quelques degrés d’écart entre celui qui décide d’être connecté à son intuition sans appréhension et celui qui se connecte à elle, avec le doute en plus.

Vous allez voir facilement les raisons pour lesquelles vous n’avez pas confiance en votre intuition. Car si vous sentez à un moment ou a un autre qu’il vous est difficile d’apaiser votre mental, c’est qu’une cause plus profonde vous en empêche, à savoir votre mental.

Je suis passé par là il y a longtemps déjà et je vais vous expliquer où se situe votre erreur la plus courante et comment faire pour y remédier.

Vous êtes prêts ? Alors commençons.

Testez vos niveaux de contrôle

Êtes-vous capable d’énumérer, dans une journée donnée, le nombre de choses, de sensations et de besoins que vous tentez de contrôler par la volonté, c’est à dire votre peur ?

En général, cela commence dès le matin, au réveil. Déjà,  vous commencez à vouloir planifier cette journée comme vous voudriez qu’elle se déroule. C’est à dire que vous allez presque pour chaque occasion,  imposer aux autres votre besoin de sécurité et de pouvoir. Et cela va se poursuivre pour tout le reste du jour, pour tout ce que vous faites ou pensez. Ce n’est pas un comportement qui vous rendra intuitif. Alors maintenant, je vous demande de faire le test suivant.

Imaginez-vous en train de prendre un peu de recul en vous visualisant assis à une place de cinéma ou devant votre poste de télévision et que vous regardiez le film de votre journée, enregistré avec votre caméra équipée de cette fameuse fonction pour cacher la peur.

Vous devriez être normalement amusé, voire catastrophé de vous voir gesticuler en tous sens et dépenser tant d’énergie pour de si petites choses.

Admettez que c’est tout simplement épuisant, cela pourrait même devenir comique, si vous avez le sens de l’humour bien sûr !

Votre principal obstacle, est que vous êtes attachés à vos habitudes au sens propre comme au sens figuré. Il va falloir changer de comportement et afficher plus souvent votre confiance en votre intuition.

Vous y êtes tellement attaché que vous ne vous en rendez plus compte, à tel point que s’il vous venait l’envie de changer de vision, vous deveniez incapables de réagir positivement à tout nouveau stimulus.

Alors, comment faire ?

Croire à son intuition se fait avec l’expérience et le vécu, mais il faut passer à l’action !

Vous aimez vos habitudes parce qu’elles vous permettent de vous rassurer.

Certaines de ces habitudes travaillent à votre avantage (comme fermer votre robinet d’eau) et d’autres le sont à votre détriment.

Vous développez ces habitudes automatiques, justement pour vous convaincre que si vous-vous référez à la source de votre connaissance, vous pourrez tout maîtriser.

Vous avez aussi développé en même temps une quantité incroyable d’habitudes liées à votre peur de l’inconnu, de ce que vous ne maîtrisez pas.

Simplement, ces habitudes sont reliées à l’élément « peur » et à tout un système de contrôle par niveaux. Avec l’intuition, ce n’est plus le cas.

Vous avez développé de nombreuses habitudes basées sur la peur de ne pas bien faire. Ces habitudes sont ancrées depuis l’enfance via les apprentissages, et ce depuis l’école maternelle. Pour développer votre intuition, vous devez impérativement quitter ces vieux schémas.

Ces habitudes vous mènent à des niveaux de contrôle que vous ne pouvez plus diriger facilement. Et vous pensez à tout ce que vous devez réaliser pour chaque jour. La magie du processus intuitif est simple, ce n’est qu’une question d’action.

Serait-ce par exemple votre travail actuel que vous détestez, par peur de le quitter et de perdre votre acquis financier ?

Des amis que vous suivez malgré tout, de peur qu’ils ne vous aiment plus si vous décidiez de faire ce qui vous paraît important (pour vous), sans eux.

Ressentez-vous qu’une personne essaye de vous piquer votre énergie et cela vous fait peur ?

Pour vous aligner avec votre intuition, vous avez besoin d’abandonner quelques vieilles habitudes pour laisser la place à quelque chose de nouveau. La peur est votre principal parasite.

Pour terminer sur une note positive et vous faire réfléchir encore un peu, j’aimerai vous citer cette phrase.

“ Les choses ne sont pas difficiles à faire, c’est de ne pas les faire qui les rend difficiles” .

Vous avez aimé cet article, réagissez en y ajoutant un commentaire ou en le promotionnant sur ma page Facebook ou Google +, merci.

Go to Top