L’intuition-La chance du débutant

Savez-vous qu’un débutant est en fait deux fois plus expert qu’un professionnel chevronné

Vous croyez depuis votre plus tendre enfance que pour obtenir les bonne réponses vous devez être un maître ou un expert dans votre art.

On vous rabâche qu’il faut faire de longues et coûteuses études pour exceller dans tel ou tel domaine, recueillir de maîtres et de sages valets l’enseignement qui vous donnera le diplôme, le sésame censé faire de vous la personne la plus apte à représenter l’expertise dans votre catégorie professionnelle.

Que de temps perdu, d’énergie dépensée quand je ne parle pas d’argent…

L’enseignement en occident tel qu’il est pratiqué depuis deux mille ans flatte votre ego et veut vous faire croire que tout est difficile pour celui qui ne fait pas assez d’effort dans ce sens. Et vous n’avez qu’à regardez les enfants dessiner et faire de la peinture, il n’ont aucune connaissance technique, aucune expérience et pourtant, quand vous admirez ce qu’ils sont capables de réaliser, vous êtes bien dans l’obligation de reconnaître qu’ils y sont déjà experts en la matière.

Il n’en est rien avec l’intuition. C’est la toute sa magie et sa puissance. Un enfant est tout aussi capable de donner des informations vitales à une entreprise en difficulté que le plus grand des patrons.

Comment ? Et bien c’est fort simple. « Plus vous en savez, moins vous en savez« .

Croire à son intuition est la clé de tous les possibles

Comme le dit le proverbe.  » Qui peut le plus, peut le moins », moins vous avez de connaissance au départ sur telle ou telle situation et plus vous avez de chances de découvrir la vérité ou l’information essentielle sur le sujet qui vous intéresse.

Je vois tant de gens collecter des bibliothèques entières de documents, d’articles, de livres pour parvenir enfin à une maîtrise de leur sujet que ça en devient comique, si ce n’est pas la place que cela prend et je ne vous parle même pas du poids de papier que cela représente. Alors que croire à son intuition est déjà la première étape.

La collecte d’information n’est qu’une étape dans le processus, mais les gens font l’erreur de la mettre en priorité dans leurs recherches, alors qu’elle ne devrait intervenir qu’en toute fin d’action.

Le secret est de faire confiance à ses ressentis en premier et évertuer les assauts de la logique ou de ce qui vous parait effectivement logique au premier abord.

Non, l’avenir est au voyageur léger, et l’intuition est présente en vous, rien besoin d’autre pour l’activer ou l’enrichir.

Non,  ce qui gène souvent le débutant intuitif, c’est son mental analytique, sa toute puissante raison. Alors pour développer son intuition de manière naturelle, c’est cesser de tout passer par votre besoin de contrôle.

Pour qu’un débutant puisse recevoir confortablement des impressions intuitives sur une question particulière, je lui conseille ardemment de ne disposer au départ d’aucune connaissance sur le dit sujet.

Retrouver les délices de votre enfance et tout ce qui s’y rapportait et vous allez voir une vraie différence s’opérer en vous.

Cet article vous a plu ? Réagissez en laissant un commentaire ci-dessous ou en le partageant avec vos amis sur les réseaux sociaux