Ce n’est pas en vous jugeant que vous allez développer votre intuition

Dans notre société de consommation, vous êtes parfois dans l’obligation de faire face aux multiples chalenges que la vie, la société, le simple fait de vivre avec les autres vous impose.

Je ne parle même pas des défis que vous vous imposez à vous-même, parce que vous avez besoin de faire comme tout le monde, d’être accepté et de faire partie de la masse.

Alors, faire comme tout le monde, c’est bien pour passer inaperçu. Ce n’est pas ce que vous voulez, puisqu’en lisant ces lignes, vous démontrez que vous ne pensez pas comme les autres et que vous avez envie de créer votre propre chemin.

Alors, je ne dis pas non plus que vous devez  passer pour un olibrius ou encore un anarchiste pour faire entendre votre droit à la différence. Croire à son intuition, c’est aller essentiellement vers votre centre personnel.

Je dis simplement qu’être tout le temps dans un esprit de compétition, dans un sentiment de conflit intérieur va faire de vous une personne dans les faits, peu intuitive.

En fait, il n’y a rien de mieux pour vous  éloigner de votre intuition. Parce que les jugements internes que vous avez l’habitude de vous infliger vont aller à l’encontre des principes de l’intuition.

Pourquoi ? L’intuition a besoin pour exister et se développer, d’énergie positive et surtout constructrice. C’est sa terre, son eau et surtout son soleil.

Le fait de vous auto-juger en permanence, de ne pas vous sentir capable va alimenter une autre énergie, négative cette fois et ce n’est certainement pas la meilleure école pour développer son intuition.

Il serait intéressant que vous essayez de savoir quelle partie de vous-même est en train de juger l’autre et tenter notamment par la pratique de la méditation, de faire collaborer l’intuitif et le juge intérieur.

Ne tentez surtout pas de faire taire ce juge intérieur et de balayer d’un coup de brosse ses tentatives d’intimidation. Cela ne marchera pas et ce qui risque de se passer, c’est qu’il ressurgisse en d’autres temps d’une manière encore plus désagréable.

Le secret est de noter à quel moment vous avez envie de vous surpasser et pourquoi.
Quel est le bénéfice à être capable de faire encore plus de choses en encore moins de temps ou d’accepter sans rechigner les challenges que les autres (ou la société) vous imposent.

De même, quand vous vous surprenez à penser que vous n’êtes pas capable de faire quelque chose de nouveau et que vous-vous dites « non, je ne vais pas y arriver », alors prenez un temps de repos et dites-vous ceci : Comment puis-je faire ceci,  en prenant le temps de laisser venir ce qu’a à vous dire votre intuition.

Cet article vous a plu ? Réagissez en laissant un commentaire ci-dessous ou en le partageant avec vos amis sur les réseaux sociaux…