Exercice végétal pour développer son intuition

Exercice n°6 intuition

La force de l’arbre

Imaginez-vous que vous êtes un arbre, de quelle espèce seriez-vous, seriez-vous un arbre d’Europe ou bien d’Amazonie ou un bien un palmier rempli de dattes succulentes.

Maintenant, c’est à vous, alors commençons…

Pour réaliser cet exercice, vous aurez besoin de vous choisir un arbre, celui que vous préférez, celui qui vous pensez vous ressemble. Une remarque toutefois, l’exercice sera plus profitable au printemps ou en été quand c’est la pleine montée de sève pour des raisons évidentes, vous en conviendrez.

Quand vous avez trouvé « l’arbre », faites ceci.

Adossez-vous de tout votre long comme si vous deviez vous fondre en lui, puis fermer les yeux et commencez à écouter les bruits venant de lui. Écoutez et ressentez ses feuilles que le vent fait vibrer, les craquements de l’écorce.

Essayez aussi de penser avec votre intuition. Qu’est-ce que vous avez besoin d’entendre de cet arbre. Quel est son message ?

Je vous rappelle tout de même que c’est l’arbre que vous avez choisi. Il n’y a pas de hasard. Celui-là et pas un autre…

Ressentez cette étendue de feuilles au dessus de vous, promenez-vous dans le dédale de branches. Sentez en vous sa puissance, la sève qui coule en vous maintenant depuis les racines jusqu’à la cime.

Ce tronc c’est votre corps, ces branches, ce sont vos bras, devenez peu à peu cet arbre que vous aimez tant et ne faites plus qu’un avec lui.

Tout doucement tous les éléments qui compose ce décors se mettront  à s’estomper pour ne laisser que cet arbre et vous.

Sentez cette communion, ce partenariat. Je suis sûr que vous n’avez jamais vu un arbre comme ça et vous ne verrez plus jamais un arbre comme avant.

Quand vous sentez que vous êtes rassasié de son énergie, étirez-vous longuement et marcher lentement devant vous en respirant profondément en oubliant pas de le remercier pour tout ce qu’il vous a apporté par la pensée la plus haute et la plus noble que vous ayez à lui envoyer.

En faisant régulièrement cet exercice, vous vous rapprocherez des forces de la nature et vous serez connecté à elle, en symbiose totale.

Cela vous sera d’une grande aide pour progresser plus vite et mieux, de plus, cela vous fera travailler sur la notion d’ancrage et d’enracinement. Non, ce n’est pas un jeu de mots ! L’intuition a grand besoin de cette qualité pour être sûre et confortable.

Pour croire à son intuition, je fais faire régulièrement à mes étudiants de tels exercices. Et surtout faire des exercices plutôt amusants et décalés. Vous apprendrez mieux dans ces conditions !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.