L’Intuition D’abord y croire Les 10 conditions

L’Intuition – D’abord y croire – Les 10 conditionss

1. Croire c’est déjà voir avant de savoir

Vouloir, c’est pouvoir et dans le cas qui vous intéresse, c’est déjà un départ prometteur. Je parle ici d’une volonté saine et naturelle. Se mettre dans la disposition de recevoir un enseignement sur les formidables possibilités de l’utilisation de l’intuition au quotidien et penser que c’est possible pour vous, vous met dans la posture idéale de succès.

2. Etre persuadé que c’est déjà en vous

L’intuition fonctionne avant tout avec votre cerveau droit, le cerveau créatif et la liaison du cœur. Vous avez un cerveau et un cœur. Si vous n’aviez pas de cerveau ni de cœur, vous ne seriez pas en train de lire ces lignes, n’est-ce pas ? Donc l’intuition fait partie intégrante de vos processus cognitifs et vous avez du certainement expérimenter ici et là ces manifestations sans toutefois y prêter vraiment attention.

3. Avoir le désir d’apprendre

L’intuition est comme un muscle. Comme tout athlète qui débute dans un sport, il doit habituer ses muscles et ses articulations aux conditions exigées à la pratique spécifique de son sport. Avoir cette volonté, c’est se mettre en condition physique et psychique pour réussir et progresser à grande vitesse.

4. Créer un journal de bord

En général, quand vous avez une idée, ou pour ne pas oublier une tâche importante, vous la notez sur une feuille ou dans un petit carnet. Ici, c’est la même chose.

Vous allez pouvoir enregistrer sur ce support, toutes vos expériences, anecdotes, vos histoires personnelles, vos aventures et tout ce qui a trait de près ou de loin à l’intuition. C’est votre carnet de bord.

5. Accepter de faire des erreurs

Avant de courir, il faut apprendre à marcher. Ici, c’est la même chose. Vous devez entrainer votre esprit et votre corps à recevoir les émissions de l’intuition. Vous devez vous régler tel un poste de radio pour synchroniser la bonne fréquence.

Simplement, personne n’est un champion du jour au lendemain, quel qu’il soit. Vous passerez par un processus d’apprentissage et vous ferez des erreurs, cela est tout à fait normal. Vous ferez de vos erreurs de débutant des forces futures.

6. Accepter les exercices en vous amusant

Le JE pour un JEU.

Jouer vous met dans l’état d’esprit de l’enfant qui (re)découvre tout ce qui l’entoure sans à-priori. Le jeu fait partie du langage de la légèreté et de la découverte. Le jeu vous libère des tensions et des frustrations du débutant.

En jouant à être intuitif, vous allez permettre à votre esprit de se sentir libre de toutes entraves, émotionnelles et psychiques et vous allez ouvrir le canal de la connaissance sacrée. Vous n’imposez plus une dictature du résultat à tout bout de champs. Votre enfant intérieur va se trouver sacrément reconnu.

7. Etre assidu et persévérant

La pratique de l’intuition n’est pas un exercice difficile en soi, mais elle réclame de la patience et une certaine forme de recul. Ce ne sera pas tous les jours facile, vous pourrez sentir à certains moments que c’est plus difficile de vous concentrer, de lâcher-prise, bref, d’être en symbiose avec votre esprit.

Je ne connais personne qui est réussi quoi que ce soit du premier coup. Il faut souvent tâtonner et se tromper pour devenir un expert. Le tout, c’est d’accepter implicitement la règle du jeu comme un jeu.

8. Apprendre à accepter ses réponses

L’intuition utilise un canal de communication différend de tout ce que vous connaissez à propos de dialogue interne. Elle intervient très souvent quand vous ne l’attendez pas, au moment le moins opportun. Ces sensations sont pour certains kinesthésiques, pour d’autres elles sont auditives ou visuelles et ses manifestations peuvent paraître étranges et déroutantes pour un non initié.

Vous apprendrez dans mes modules d’apprentissage à séparer le bon grain de l’ivraie et communiquer avec elle, dans son langage.

9. Etre à l’écoute des messages ressentis physiquement

Votre corps est une caisse de résonance telle une guitare. Il possède également une mémoire interne extraordinaire que peu de gens soupçonnent. Comme j’en parlais au paragraphe ci-dessus (à propos des réponses de l’intuition), certains messages seront ressentis physiquement, c’est alors par la voix du cœur que votre corps tente de communiquer avec vous. Beaucoup de réponses utiliseront ce canal pour parvenir jusqu’à vous.

10. Etre prêt à passer à l’action

Pourquoi devriez-vous attendre et attendre quoi au juste. Le meilleur moyen de démarrer, c’est de vous jeter dans le bain, vous verrez l’eau n’est pas si froide que vous vous l’imaginez !…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.