Croire à son intuitionDéveloppez votre intuitionOutils et clés

L’intuition fait travailler votre cerveau

Développez votre intuitionUtilisez votre intuition pour accéder à tout votre potentiel !
Croire à son intuition L’art de développer votre sixième sens tout en augmentant votre confiance en vous. L’intuition est le meilleur outil de développement personnel.

Bonjour et bienvenue pour ce nouvel article de Intuition & Connaissance

Comment votre cerveau travaille et comment vous pouvez lui jouer un tour de magie ?

 

Cet organe encore mal connu recèle pourtant de fonctions inédites fonctionnant en tâche de fond.  C’est notamment dans le cortex préfrontal que convergent la plupart des informations cérébrales.

Celui-ci élabore en permanence des pensées en permettant d’avoir une vie intérieure. Faire un retour sur soi par le simple acte de réfléchir offre de multiples avantages, comme résoudre les problèmes et anticiper les événements. C’est le rôle de l’intuition.

Là, nous sommes dans une situation idéale, mais il arrive que cela se complique singulièrement avec ces quelques inconvénients.

En effet, votre cerveau possède la capacité et le talent de traiter quantités d’informations en parallèle, comme l’action que vous êtes en train de réaliser en lisant ces lignes, le rendez-vous que vous devez prendre avec votre garagiste, le fait que vous venez de vous fâcher avec votre meilleur ami et le souci de mieux gérer votre temps.

Simplement votre cerveau, aussi efficace qu’il soit, est vulnérable sur le plan émotionnel. De récentes études sur son fonctionnement montrent en effet que laisser votre esprit divaguer à sa guise, l’amène à engendrer des cogitations stériles et négatives.

Je veux parler de ces cogitations comme des questionnements incontrôlables isolés du moment présent, n’apportant aucune solution tangible et qui finissent par se transformer encore plus vite en pensées négatives.

Les personnes ayant des passages à vide, connaissant des moments d’anxiété ou dépressives sont assez sensibles à ces moments en mode rumination.

Mais il s’est avéré que l’incapacité à savoir rester concentré sur le moment présent diminue d’autant la sensation de bien-être, car les souvenirs du passé ou des questions sur l’avenir viennent à se mélanger, on ne peut plus alors tirer satisfaction des situations réellement vécues.

C’est ainsi que les bases de fonctionnement du cerveau est étudié aujourd’hui parce qu’ on s’est rendu compte qu’elles sont un frein puissant au bonheur.

Mais, ce n’est pas tout, car jusqu’ici, nous avons parlé du cerveau gauche, analytique, qui veut tout contrôler avec le mental comme exécutif.

Savez-vous que vous possédez deux cerveaux ? Le gauche qui vous donne tous ces petits problèmes cités plus haut et bien sûr, le cerveau droit relié à votre cœur via votre intuition.

Votre cerveau fonctionne en priorité à régler les problèmes non résolus et si vous le laissez conduire à votre place, il va presque automatiquement se diriger vers ce qu’il croit être un problème à résoudre. Son but étant de faire de la place dans le disque dur de votre esprit.

Comme il se montre particulièrement fragile sur le plan émotionnel, il ne va pas parvenir à gérer le problème tout seul. Il va se mettre à fonctionner en roue libre en vous laissant dans le plus grand désarroi.

Dans un premier temps et pour éviter ce genre de désagréments et lui laisser s’occuper de ses vraies tâches, vous devez être concentrés sur ce que vous devez faire, c’est-à-dire, être présent sur le moment présent.

Dans un deuxième temps, choisir de travailler avec votre cerveau gauche (en collabotation avec le cerveau droit) pour faire intervenir votre intuition. En agissant consciemment de la sorte, vous vous évitez les désagréments dont je viens de vous parler, vous récupérez beaucoup de puissance et d’énergie et qui plus est, vous faites grandir votre capacité intuitive bien au-delà de l’imaginable.

Essayez, vous verrez !

 

 

[wpformfacile]

 

 

 

Termes de recherche:

  • comment faire travailler son cerveau avec la stratègie
  • intuition cerevau gauche cerveau droit

5 réflexions au sujet de « L’intuition fait travailler votre cerveau »

  1. Salut Rafael !

    Effectivement, je remarque que dans les entreprises par exemple, les gens ne recherchent que des cerveaux gauches pour l’application et l’analyse.

    Et la plupart des gens dans les entreprises sont à dominance cerveau gauche, ils analysent notre communication et nous sortent quelque chose de préchauffé et de tout fait.

    COmme beaucoup l’ont entendu : la vie n’est pas blanche ni noire. Utilisez uniquement son cerveau gauche amène à des situations peu favorables pour une personne.

    Le plus judicieux à mon avis et comme tu le fais, c’est l’ADAPTATION ! L’essence de la vie à mon avis 🙂

    Et sans créativité, pas d’adaptation au monde qui nous entourent ! Et je pense que pour atteindre ces deux concepts de créativité et d’adaptation, nous avons besoin de toujours plus d’empathie !

    Mais je suis confiant que l’empathie se développera grâce à des blogs comme le tien, qui aide les gens à comprendre leur cerveau et ceux des gens qui les entourent. Ce qui nous amène à plus d’empathie !

    Merci pour la discussion Rafael. Je te souhaite le meilleur 🙂

    Kenny

    1. Bonjour Kenny,
      Je te remercie d’avoir pris la peine de répondre à notre discussion, que je trouve pour le moins très créative. Oui, il est vrai que les aspects intuitifs sont assez mal représentés dans les entreprises, surtout « les Tayloristes ». Il y a encore beaucoup de travail à faire en amont et ce n’est pas le plus simple. J’ai essayé de mon côté, mais je me suis lassé de tant de croyances négatives. C’est une question de pouvoir et les têtes pensantes en entreprise ne sont pas prêtes à lâcher-prise.

      Mais les temps changent et les mentalités évoluent? Cette crise est bénéfique sur pleins de points de vue, elle force à redéfinir le paysage des affaires.

      Il en est de même avec les recrutements. La psychotechnique a vécue et elle a surtout démontrée qu’elle était assez incapable d’identifier les bon profils.

      Des solutions alternatives existent pourtant (j’en possède la maîtrise), mais là, même chose, les cabinets de recrutements et les chasseurs de têtes font l’impasse et font tout pour garder leur pré carré, même s’ils reconnaissent qu’ils auraient besoin de passer à autre chose de plus efficace !

      De mon côté, j’ai choisi bien d’autres manières d’enseigner ce savoir, en passant par d’autres circuits, quitte à les créer.

      Bien à toi

      Rafael

      1. Haha oui ! La domination rationnelle légale comme l’appelle Max Weber est extrêmement présente partout dans notre monde ! J’en suis choqué à chacune de ses apparitions.

        C’est une question d’avoir peur de ce qu’il pourrait se passer après si on lâche son « pouvoir ».

        Je suis à Los Angeles, et je parlais justement de la crise avec mon père et comment elle nous permet de nous remettre en cause dans pas mal de domaines différents 🙂

        Je serais curieux de savoir ce que tu entends pas solutions alternatives !

        Et excellent pour la création des nouveaux circuits, j’espère tous le succès du monde pour leur développement 🙂

        Le meilleur pour ta semaine,

        Kenny

  2. Merci Rafael pour cet article qui m’a donné une bonne idée, j’aime ça !

    J’aimerai ajouter quelque chose, je remarque dans mon expérience et mes recherches que l’utilisation de son cerveau droit et de son cerveau gauche est une question de situation. Par exemple je suis focalise cerveau droit ce qui m’amène a « rever/planer » quand j’ai des idées. Si je suis avec un autre cerveau droit, c’est le décollage assuré !! C’est pourquoi dans ces situations la, il est préférable d’aborder la situation avec son cerveau gauche pour produire quelque chose derrière.

    La base de cette théorie vient de Hermaan. Le schéma des dominances du cerveau mais tu dois déjà connaître.

    Bref j’espère serai heureux d’entendre ce que tu penses de ça !

    Le meilleur pour toi, Kenny

    1. Bonjour Kenny,

      Effectivement, tu as raison sur un point. Passer en mode cerveau droit quand il s’agit d’être créatif
      et de sortir des sentiers battus, est de loin la meilleure méthode pour penser « global ».

      Je te rejoins quand il s’agit de stratégie et de mise en place des processus de pensées.
      En effet, je suis avant tout un créatif dans l’âme, mais j’ai appris avec l’expérience à utiliser à sa juste mesure
      mon cerveau gauche pour toutes les tâches techniques et pour intégrer tout cela d’une manière pratique.

      Mais je vois tant de gens ne passer que par le cerveau analytique, qu’ils en perdent l’essence même de
      la vie, c’est-à-dire, passer à côté de leur être profond. La créativité c’est la vie et c’est aujourd’hui, plus encore
      qu’hier devenu « vital » pour ceux et celles qui désirent sortir du lot.

      Merci pour ton commentaire éclairé !

      Bonne journée Kenny

      Intuitivement

      Rafael

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.