Adaptez-vous avec votre intuition 3ème partie

Développez votre intuition.  Et votre intuition ?

Croire à son intuition. L’art de développer votre sixième sens tout en augmentant votre confiance en vous.

Pour mieux développer votre intuition, vous devez tuer votre petit tyran ?

Dans cette troisième partie, nous allons aborder une version que je considère comme très importante pour développer votre intuition.

En effet, l’art du 6ème sens est quelque chose de relativement simple à mettre en place dans votre vie, mais en respectant quelques principes inaliénables.

1.    Faites passer votre mental et votre logique au second plan de sorte que vous entendiez mieux les message de votre intuition.

2.    Comprenez que votre intuition utilise 3 cerveaux que son la tête, le cœur et le corps, que tous trois doivent fonctionner ensemble et surtout pas séparément.

3.    Laissez du temps à votre intuition, même si l’urgence de la situation vous fait frémir d’angoisse à l’idée de rester dans l’expectative la plus totale.

4.    Acceptez que vous ne devez plus essayer de tout contrôler ou tout maîtriser pour que votre canal intuitif puisse s’ouvrir.

Quand ce travail est réalisé, il va s’agir d’apprendre à demander à votre subconscient la guidance intérieure.

De quoi s’agit-il ? Demandez votre guidance intérieure !

 

Vous allez faire la demande à votre subconscient dans une pratique quotidienne de méditation en demandant la guidance intérieure.

Ce qui équivaut à négocier avec votre intelligence intuitive un partenariat actif.

Ce partenariat est un accord d’intégration global intuitif pour des résultats encore plus intuitifs. C’est parce que vous avez créé cette demande depuis votre espace intuitif que celle-ci va opérer à partir des trois pôles que sont votre tête, votre cœur et votre corps.

Le principal résultat qu’obtiendront les débutants aura pour conséquence un abaissement du pouvoir tyrannique  de votre mental au profit de votre voix intérieure.

Une réflexion au sujet de « Adaptez-vous avec votre intuition 3ème partie »

  1. exemple: l’intuition est le conducteur du véhicule, qui sait où il doit aller, il dirige le volant, passe les vitesses etc … le mental ou « le tyran », c’est à dire le véhicule, décide de prendre le dessus, d’aller où bon lui semble, empêchant le conducteur de tourner le volant, de freiner, de passer les vitesses … donc danger !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.