Comment savoir que c’est votre intuition qui vous répond ?

Le but essentiel que vous devez toujours  viser avec votre intuition, c’est d’être aligné avec votre vérité intérieure.

Comment fait-on ça ?

Voici ma méthode. Elle tient en quelques lignes et elle est très simple, tout au moins sur le papier. C’est comme ça que j’ai commencé à mes débuts à vraiment croire à mon intuition.

Quand vous êtes à la recherche de réponses, vous avez systématiquement tendance, (et c’est presque pour tout le monde la même chose), à vous connecter à une source très élevée comme :  Les Saints, le Ciel ou les Anges.

Ou alors, vous-vous alignez de bon gré avec la pensée d’un tiers en épousant inconsciemment ses idées et ses croyances, parce que votre demande exprime plutôt la peur, l’anxiété, la tristesse ou la colère.

Ou bien, vous finissez par rejeter ces deux menteurs et vous ré-épousez votre esprit logique en rejouant pour la millionième fois un scénario connu d’avance qui vous donnera à chaque fois (bien sûr) le même résultat.

Comment pouvez-vous savoir si les réponses que vous obtenez proviennent de votre vérité intérieure la plus élevée ?

Par la manière dont elles vous parviennent et comment vous-vous sentez en les recevant.

Je m’explique.

Les messages de votre intuition seront toujours positifs et affectueux. Vous-vous sentirez excité, heureux tout d’un coup, sans raison apparente. Il y a eu un avant fait de doutes et de craintes, de colère ou de tristesse.

Il y aura un après, avec un grand confort, une grande sérénité , une notion de paix et d’horizon éclairci. C’est comme si vous-vous étiez embarqué dans une montgolfière et que le problème qui vous obscurcissait la vue se retrouvait loin, très loin de vos yeux.

C’est à ce moment précis que vous savez que c’est votre intuition qui vous à répondu.

Si la réponse ou le message est alambiqué, obscur, lourd, pesant, obligeant, alors vous savez que ce n’est pas de l’intuition, dont il s’agit, vous savez que c’est le jeu de votre mental et que c’est surtout la réponse de votre peur ou de votre tristesse.

À vous de jouer maintenant !

Dites-moi dans vos commentaires, ce qui se passe (ou ce qui s’est passé) pour vous dans de telles circonstances ?