Pour croire à son intuition, passez à l’action !

Bonjour à tous. J’espère que vous avez passé un excellent weekend de La Pentecôte et que vous avez (re)démarré la semaine avec dans la tête pleins de nouvelles résolutions intuitives à mettre en place dans votre vie.

En parlant de nouvelles résolutions, j’aimerai revenir sur un notion essentielle concernant l’intuition en action(s).

Effectivement, dans les courriers que je reçois quotidiennement, il m’est demandé beaucoup de précisions et d’éclaircissement sur les mises en pratiques pour devenir encore plus facilement intuitif.

Le hic, c’est que beaucoup d’entre-vous ont seulement compris « intellectuellement » les grands principes de comment développer son intuition.

Vous pourrez lire des centaines d’articles sur comment croire à son intuition, lire tout ce qui existe aujourd’hui sur cette thématique, devenir vous-même incollable sur le sujet et pourtant être totalement incapable de mettre en pratique ce que je dis ou j’écris chaque jour.

Pourquoi attendre de passer à l’action ?

Et bien, c’est très simple. Savoir, c’est bien, mais AGIR, c’est mieux.

Pourquoi attendre d’en savoir davantage avant de vous lancer ? Changer ses manières de penser et toujours penser que c’est possible, c’est bien aussi. Mais ce qui va vraiment vous propulser dans la vie, c’est l’ ACTION.

C’est uniquement par les actes que votre intuition va se développer et grandir jusqu’à devenir une expertise qui profitera aussi bien à vous qu’à des centaines de personnes.

C’est par l’action et en osant sortir de votre zone de confort que les opportunités et les coïncidences vont se mettre à entrer dans votre vie.

Ce n’est que par vos actions au quotidien et parce que vous allez le faire chaque jour que vous allez opérer un changement.

Et ce simple changement va modifier vos pensées, va modifier les vibrations que vous émettez et va modifier durablement ce que les gens vont ressentir de vous.

Et oui, le développement personnel implique de votre part un engagement avec vous-même et le fait d’être en action et non pas en réflexion systématique.

Pour conclure, une amie Canadienne a pour habitude dire ceci : »Rien de tel que de changer ses préoccupations contre des occupations… »

Cet article vous a plu ? Réagissez en laissant un commentaire ci-dessous ou en le partageant avec vos amis sur les réseaux sociaux !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.