Développer votre intuition. Avez-vous lu le mode d’emploi ? 2° partie

 

Développer son intuition. Hier, je vous parlais d’un processus d’apprentissage nécessaire quand on parle de travailler son intuition.

Je vais donc continuer aujourd’hui dans cette 2ème partie et aller un peu plus loin.

Acceptez donc ce postulat. Cette faculté intuitive, vous la possédez tous et toutes en vous et ce depuis votre naissance jusqu’à votre trépas. Ne la cherchez pas ailleurs, vous y perdriez tout votre temps et toute votre énergie.

Ceci ayant été abordé, je dois quand même vous avouer que certains seront plus doués que d’autres, mais que dans la plupart des cas, votre intuition est plus facilement domesticable que vous pouvez l’imaginer.

Tout ce qui compte, c’est votre persévérance, la foi en vous-même et votre intérêt bien sûr  dans ce qui ressemble étrangement à une aventure, à un voyage vers la reconnaissance de vous-même.

L’intuition est un muscle et un muscle ne peux normalement pas s’atrophier. En l’entrainant régulièrement en vous échauffant avec assiduité, vous lui permettez d’être plus fort et plus résistant et plus souple aussi.

Et bien ce muscle, vous allez devoir le travailler à la salle de gym comme vous le feriez pour n’importe quel sport.

Là, il s’agit d’intuition dans une démarche de développement personnel et un acte fondateur de vous-même dans une démarche créative globale.

Normalement, votre vie devrait changer du tout au tout et ce n’est pas un jeu de mot. Les “vrais buts“ que vous poursuivez vont se révéler à votre conscience de bien des manières, notamment à travers vos rêves et pendant vos méditations.

Tout à coup, les choses vont se révéler comme jamais et vous ne dépendrez plus des évènements ni du bon-vouloir des autres.

Allez, dites-le que vous en mourrez d’envie, j’attends vos commentaires et vos impressions sous cet article !!!