Croire à son intuitionDéveloppez votre intuitionOutils et clés

L’intuition La nécessaire confiance en soi

Développez votre intuition.  Utilisez votre intuition pour accéder à une vie meilleure ?
Croire à son intuition L’art de développer votre sixième sens tout en augmentant votre confiance en vous.

Comment obtenir la confiance en soi tout en développant votre intuition ?

 

Bonjour et bienvenue pour ce nouvel article de Intuition & Connaissance

Dans tous les commentaires que je reçois des lecteurs ainsi que tous les avis qui me sont partagés, je constate une chose récurrente chez tous les débutants de l’intuition.

C’est le sentiment du manque de confiance en soi ou son absence, si vous préférez.

D’ailleurs un lecteur vient tout juste de me faire cette remarque. « En fait, il faudrait plus développer une méthode qui permet d’avoir le courage de suivre son intuition ».

Je suis tout à fait d’accord avec lui et je vais tenter de répondre à cette douloureuse question. En effet, vous n’êtes pas seul(s) dans ce cas.

Je suis passé moi-même par cette étape et croyez-moi ou non, cela a été un parcours difficile parce que j’étais devenu un maître de la résistance au changement.

Et oui, changer, mais pour quoi ?

Est-ce que des phrases comme : « je doute trop de moi, je me demande toujours ce que les gens pensent de moi, je me pose trop de questions, j’ai peur d’aller de l’avant, j’ai pas confiance en moi »,  vous rappellent quelque chose?

Si oui, alors bienvenue au club des indécis et des gens qui ne s’aiment pas. Vous savez, j’ai fais partie de ce club.

Mais j’aimerai aujourd’hui vous dire que c’est possible de changer de pensées et de comportements. Je ne dis pas par contre que c’est facile, rapide et que ça évolue positivement en un seul claquement de doigt.
Les gens qui vous racontent le contraire sont plus à mon avis des menteurs ou alors cherchent simplement à encore plus vous manipuler pour vous soutirer autre chose.

Il faut du courage, de l’abnégation même et avoir un but dans la vie. Et il faut commencer par le début, c’est à dire l’enfance.

Qui étiez-vous en tant qu’enfant ? Quel était votre caractère ? De quoi aviez-vous peur ?

Qu’est-ce qui vous a le plus manqué et qui vous manque encore aujourd’hui ?

En ce qui me concerne, je ne trouvais le bonheur que dans le regard des autres, que dans leur approbation, bien que j’ai toujours été très intuitif. Je sentais que c’est moi qui avais raison et que mes intuitions étaient justes. Je savais avant tout le monde ce qui allait se passer et comment cela allait se passer, mais je manquais sérieusement de courage pour oser suivre les messages de mon intuition.

Alors, que s’est-il passé pour moi ? Ça a été un parcours du combattant. Mais je n’ai démarré véritablement cette reconquête de moi que vers l’âge de 40 ans.

Alors, depuis cette date anniversaire, je me soigne quotidiennement en m’imposant des défis que je sais intuitivement pouvoir gagner. Ça ne m’empêche pas de temps en temps de procrastiner et de repousser certaines tâches.

L’intuition et sa pratique assidue a été ma meilleure arme pour combattre mes penchants négatifs et réguler efficacement mes baisses de moral. Je l’ai utilisé pour définir ce en quoi je pouvais avoir du succès et où je devais faire plus attention, voire procrastiner d’une manière positive.

Ça ne s’est pas fait en un jour, mais s’il y a une chose qui m’a permit de réussir, c’est l’ACTION. C’est encore l’action qui m’a offert la plus belle porte de sortie, c’est elle qui m’a fait comprendre (et accepter) que je valais autant que les autres et que je n’avais pas à douter de moi en permanence.

En développant conjointement mon intuition à travers ma confiance en moi et réciproquement, j’ai eu le courage de me lancer et d’affronter le regard des autres fièrement. J’ai pu découvrir que je peux aimer qui je suis, comme je suis et ce chaque jour.

J’ai appris la méditation et sa cousine la relaxation. J’ai beaucoup lu et je me suis offert des stages de développement personnel, j’ai engagé un coach qui m’a aidé à identifier mes principaux blocages et comment passer par dessus.

J’ai réappris à vivre avec mes propres objectifs et réappris à les atteindre sans avoir besoin de l’assentiment ou de l’autorisation d’autrui. J’ai redécouvert le principe de l’autonomie et de la liberté d’être soi-même, même si vous vous sentez très différent de la norme établie ou du politiquement correct.

Je vous souhaite ce même bonheur, car il n’ y a pas de sérénité à toujours entretenir le manque de confiance en soi, car vous allez passer en fait à côté de votre vie.

 

[wpformfacile]

7 réflexions au sujet de « L’intuition La nécessaire confiance en soi »

  1. Oui Rafael, je suis d’accord à 100% avec le fait de passer à l’action; C’est probablement la meilleure chose à faire quelque-soi son problème ou son profil de personnalité.
    En tout cas j’aime beaucoup cet article, l’interaction entre intuition et confiance en soi, c’est intéréssant.

  2. Le manque de confiance en soi est le véritable fléau de notre époque. En même temps, la culture de l’échec que l’enfant apprend à l’école lui met une pression énorme. Si l’éducation apprenait à nos enfants qu’ils ont le droit de faire des erreurs, que l’erreur est source d’apprentissage et fait partie de la vie, alors je pense que ces enfants gagneraient beaucoup en confiance. Qu’en pensez vous ?

    1. Bonjour Sébastien,
      Désolé de répondre à votre post si en retard. Emploi du temps complexe en ce moment…
      Effectivement le manque de confiance touche d’abord les parents qui le communique ensuite à leurs enfants. La scolarité se charge
      de faire le reste. Je suis tout à fait d’accord qu’il faille se tromper pour réussir, c’est même un prérequis indispensable.
      L’apprend-on à l’école ? NON, surtout pas puisqu’il faut faire bien du premier coup, pour être bien vu, bien noté !

  3. J’aime beaucoup votre article qui est très intéressant !!! Je me reconnais dans votre description par rapport à l’approbation qu »on peut chercher chez les autres. Pendant longtemps tout comme vous je ne m’écoutais pas et ma vie dépendait des avis des autres. J’ai voulu être parfaite aux yeux des autres, faire de longues études de droit, réussir ma vie etc… jusqu’au jour où j’ai eu mon Bac+5 et je me suis demandée si c’était cette vie qui me correspondait? J’ai très vite réalisé que je vivais plus pour moi et j’ai décidé du jour au lendemain de changer radicalement de vie en passant de huissier de justice à hypnothérapeute. J’ai beaucoup de personnes qui ont tenté de me décourager mais finalement je me suis pas laissée influencée et j’ai écouté ce qui me faisais vibrer. C’est depuis là que je me sens libre. Et puis je réalise aussi qu’on ne peux pas plaire à tout le monde :-). Le plus important c’est d’être en accord avec soi-même

  4. Bonjour Rafael

    Ah le manque de confiance en soi, un mal partagé hélas! pas des millions de gens et vraiment quand nous n’en avons pas le moindre petit coup de vent fait vaciller pour ne pas dire déracine l’individu qui en souffre

    Plus, on se rend compte que l’intuition répond TOUJOURS à nos questions parce que ELLE, elle ce qui est juste pour nous, plus la confiance en soi vient ou revient, l’intuition est finalement notre boussole intérieure qui sait nous diriger quand nous pensons être perdus, c’est elle qui nous guide dans les moments difficiles et nous permet de garder pied, c’est elle qui qui est la partie la plus PURE de nous-mêmes, celle qui n’est pas atteinte par un mental pernicieux et égotique qui veut régir nos vies.
    L’intuition est finalement une bonne mère si tu me permets l’expression, elle nous alimente de choses positives et qui nous grandissent, bien sûr il faut l’écouter et l’entendre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.